Abdoul Mbaye préconise un rééquilibrage dans la répartition des infrastructures

Le Premier ministre, Abdoul Mbaye, a préconisé, mardi à Dakar, ''un rééquilibrage'' dans le choix et la répartition des infrastructures sur l’espace national, affirmant que celles-ci doivent être ''au service d’une politique d’aménagement du territoire qui favorise l’activité économique, tout en garantissant le bien-être des populations’’.


Abdoul Mbaye préconise un rééquilibrage dans la répartition des infrastructures

‘’Il nous faut procéder à un rééquilibrage, car le choix et la répartition des infrastructures sur l’espace national doivent être au service d’une politique d’aménagement du territoire qui favorise l’activité économique, tout en garantissant le bien-être des populations’’, a souligné M. Mbaye, en présidant le premier forum national sur la compétitivité de l’économie sénégalaise.


Un rapport révèle, selon lui, que ‘’des progrès ont été réalisés dans la résorption du déficit des infrastructures, mais avec une répartition spatiale pas toujours heureuse’’.

En outre, le Premier ministre a souligné que ‘’le combat pour la compétitivité doit être mené en permanence, car si nous voulons que nos entreprises puissent bénéficier de la mondialisation, il faut renforcer leur résilience des entreprises face au choc’’.

Dans ce sillage, M. Mbaye a précisé que ‘’ce forum, premier du genre, constitue une innovation dans la construction des piliers de notre économie nationale. Selon le Premier ministre, en prenant l’initiative, le gouvernement franchit ''une étape nouvelle décisive dans la construction des piliers de notre économie nationale''.

Pour gagner la bataille de l’émergence économique, M. Mbaye a estimé que ‘’les deux premières urgences du gouvernement, dès son installation, (ont été) le redressement des comptes publics et la protection des Sénégalais contre les graves effets de la crise économique et sociale’’.

‘’Sans une politique budgétaire saine, on ne peut pas mener une politique économique efficace'' a-t-il poursuivi.

Ensuite, fait remarquer le Premier ministre ‘’sans les conditions de vie décentes, il devient difficile de mobiliser un peuple pour affronter certains défis''.

Il a ajouté : ''C’est ce qui explique l’immense effort de rationalisation des dépenses publiques et les mesures essentielles de lutte contre les calamités naturelles’’.

Selon lui, ''c’est dans cette optique qu’il faut placer la restauration du secteur énergétique''.

Pour renforcer la compétitivité, ‘’nous ambitionnons de rehausser, de façon sensible, les parts de marché de nos entreprises, de créer des emplois bien rémunérés et d’améliorer le bien-être des Sénégalais’’, a martelé M. Mbaye.

Le chef du gouvernement a en outre dit que la restauration de la compétitivité ''nécessite le réexamen systématique des structures de prix des denrées''.

‘’Nous constatons que fréquemment, c’est l’Etat et le consommateur qui paient injustement l’insuffisance des performances des entreprises. Le mécanisme de formation des prix doit aboutir à une logique de rationalité économique’’, a-t-il indiqué.
Source:APS

Rédigé par Neega Mass le Mardi 20 Novembre 2012 à 16:31 | Lu 115 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Gambie : Le message touchant de Zineb Jammeh à son époux sur Twitter

[ Carnet Rose ] Tounkara ca kanam: L'animateur choisit sa Niarél* parmi les journalistes d' El Hadji Ndiaye

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015