Acte III de la Décentralisation au Sénégal : Quelles solutions pour les tracasseries administratives?


Acte III de la Décentralisation au Sénégal : Quelles solutions pour les tracasseries administratives?
ThiesVision.com - La réforme administrative au Sénégal a été lancée en 1972. Décentralisation et Déconcentration des services étatiques sont les maîtres-mots de cet important chantier dont l’objectif à terme est de rapprocher l’administration des administrés. Au moment où notre pays s’engage dans l’acte 3 de cette réforme, les populations demeurent toujours victimes de la longueur des circuits, de la complexité des procédures et autres lourdeurs administratives. Les agents de l’Etat aptes à faire valoir leurs droits à une pension de retraite restent souvent plusieurs mois sans percevoir de salaires. Le défaut d’informatisation des fichiers au niveau des services de l’état engendre chez les populations, des pertes de temps de plusieurs heures, voire de plusieurs jours. L’établissement des pièces comme le bulletin, l’extrait de naissance et le casier judiciaire, exige des demandeurs un déplacement de plusieurs kilomètres pour obtenir satisfaction. A cela s’ajoute la constitution où le dépôt de dossiers de tous genres nécessitant presque toujours une descente dans la capitale. Si cette présente étape de la décentralisation ne prend pas en charge ces aspects de la réforme, il faut certainement d’autres actes pour soulager les populations en mettant un terme à toutes ces tracasseries administratives.
Abibou DIALLO
Rédigé par le Lundi 11 Novembre 2013 à 16:55 | Lu 239 fois



A lire aussi :
< >

Lundi 7 Juillet 2014 - 20:46 Un clan et des ambitions (Par Momar Mbaye)


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

CULTURE

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Sénégal : Touba hors la loi ?

Culture: Mbagnick Ndiaye invité à poursuivre les chantiers des professionnels

Inscrivez-vous à la newsletter