Acte III de la Décentralisation au Sénégal : Quelles solutions pour les tracasseries administratives?


ThiesVision.com - La réforme administrative au Sénégal a été lancée en 1972. Décentralisation et Déconcentration des services étatiques sont les maîtres-mots de cet important chantier dont l’objectif à terme est de rapprocher l’administration des administrés. Au moment où notre pays s’engage dans l’acte 3 de cette réforme, les populations demeurent toujours victimes de la longueur des circuits, de la complexité des procédures et autres lourdeurs administratives. Les agents de l’Etat aptes à faire valoir leurs droits à une pension de retraite restent souvent plusieurs mois sans percevoir de salaires. Le défaut d’informatisation des fichiers au niveau des services de l’état engendre chez les populations, des pertes de temps de plusieurs heures, voire de plusieurs jours. L’établissement des pièces comme le bulletin, l’extrait de naissance et le casier judiciaire, exige des demandeurs un déplacement de plusieurs kilomètres pour obtenir satisfaction. A cela s’ajoute la constitution où le dépôt de dossiers de tous genres nécessitant presque toujours une descente dans la capitale. Si cette présente étape de la décentralisation ne prend pas en charge ces aspects de la réforme, il faut certainement d’autres actes pour soulager les populations en mettant un terme à toutes ces tracasseries administratives.
Abibou DIALLO
Par Le Lundi 11 Novembre 2013 à 16:55 | Lu 449 fois



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 12 Août 2015 - 12:56 Les Sénégalais, Rois de l’indiscipline !


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Toute l'actualité de la Région

Thiès : Les boutiquiers ferment leur commerce les 14 et 15 prochains

Abdoulaye Mbodj, Directeur général de l’Aibd : La réalisation de l’Aibd, à terme, va coûter 407 milliards FCFA

Insécurité et harcèlement contre ses membres: Le président des boutiquiers de Thiès verse de chaudes larmes et annonce une grève de 2 jours

Autoroute Thiès-Aibd : Senac veut le marché des Chinois

La société allemande Fraport souhaite se retirer de la gestion de l’Aéroport Blaise Diagne

Inscrivez-vous à la newsletter