Page

Acte d’accusation : Barrow fonce sur Jammeh

À la date d’hier, 9 ‘’jungulars’’ étaient interrogés sous le régime de la garde à vue par la police gambienne. Selon nos informations, il a été établi que ces personnes ont exécuté ou torturé d’honnêtes citoyens sur ordre de Yahya Jammeh qui était le principal donneur d’ordres.




Libération est en mesure de révéler que les multiples enquêtes ouvertes par les autorités gambiennes attestent que l’ancien despote Yahya Jammeh a personnellement ordonné l’exécution physique d’honnêtes citoyens. Des sources renseignent ainsi de l’arrestation du nommé Suwandi Camara, un ancien mercenaire jadis proche de Charles Taylor. Ce dernier a été interpellé en même temps que son complice du nom de Bubacarr Jarju. Ils sont impliqués dans l’enlèvement d’un député et d’un homme d’affaires au Sénégal avec intention de les tuer.

Libération a appris que l’enquête a démontré que Suwandi Camara était au cœur du dispositif de recrutements de mercenaires mis en place par Yahya Jammeh lorsqu’il a voulu faire son coup de force à la suite de la dernière élection présidentielle. Suwandi Camara est un tueur comme Malick Jatta, ce ‘’jungular’’qui aurait participé à l’exécution du journaliste Deyda Aïdara.

À la date d’hier, 9 ‘’jungulars’’ étaient interrogés sous le régime de la garde à vue mais, selon des sources judiciaires gambiennes, cette équipe de tueurs était composée de 40 monstres qui dépendaient directement de Yahya Jammeh et de son ministre de l’Intérieur Ousman Sonko écroué en Suisse. Si les ‘’jungullars’’ étaient chargés de l’exécution physique d’honnêtes citoyens, la défunte NIA, elle, se chargeait des interrogatoires musclés.

Les éléments obtenus par la Justice gambienne attestent que le patron de NIA, Yankuba Badjie, a fait torturer à mort Solo Sendeng dans l’enceinte des anciens services spéciaux le 15 avril dernier. Selon le dossier d’accusation obtenu par Libération, Badjie avait fait appel à 8 de ses assassins : Louis Gomez, Saikou Omar Jeng, Haruna Susso, Yusupha Jammeh, Lamin Lang Sanyang, Tamba Masireh, Lamin Darboe et Baboucarr Sallah. Ils ont tous été inculpés pour complot en vue d’un meurtre et écroués à la sinistre prison de Mile 2.

David Colley qui avait sous sa tutelle cette prison est lui-même dans de sales draps. écroué depuis 48 heures, l’ancien Directeur des prisons est aussi impliqué dans plusieurs cas de torture et de disparition.

Cheikh Mbacké Guissé - Libération
Seneweb
Par Le Mercredi 1 Mars 2017 à 08:47 | Lu 42 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES