Page

Affaire Téliko : Sidiki Kaba suspend les poursuites



C’est ce mercredi que le magistrat Souleymane Téliko devait comparaitre devant la cour d’Appel de Saint-Louis pour audition avant d’être traduit en Conseil de discipline. A la dernière minute, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba a fait reporter l’audience « sine die ». Un report qui est synonyme, pour certains magistrats, d’arrêt des poursuites voire de « reculade ». Car, estiment-ils, leur collègue n’a commis aucune faute professionnelle justifiant sa comparution devant une juridiction disciplinaire.
En vérité, c’est Macky Sall, qui n’était pas informé, qui a demandé à ce l’audition soit annulée. Le Chef de l’Etat qui désavoue, ainsi, son ministre de la Justice, met fin à l’affrontement annoncé entre l’Ums et le pouvoir exécutif. Car, l’Union des magistrats qui s’était réuni vendredi, avait condamné fermement la démarche du ministre. Et invitait « l’ensemble des collègues à se mobiliser pour toutes démarches tendant à renforcer l’indépendance de la justice » et soulignait qu’elle « mènera toutes les actions appropriées pour la sauvegarde des intérêts matériels, moraux et professionnels des magistrats ».
Pour rappel, Souleymane Teliko, membre du Conseil élu au Conseil supérieur de la magistrature (Cms) avait adressé un courriel privé à ses collègues pour fustiger les consultations à domicile. Informée de cette correspondance, la hiérarchie lui a reproché d’avoir violé des délibérations du Cms et jeté le discrédit sur cette instance. D’où, l’ouverture d’une procédure disciplinaire à son encontre, enclenchée par le ministre de la Justice.

Source : Le Quotidien, Le Témoin
Seneweb
Par Le Mercredi 19 Avril 2017 à 10:01 | Lu 59 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE