Aminata Tall portée à la tête du Conseil économique, social et environnemental

APS - Aminata Tall a été nommée présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), par le chef de l'Etat, Macky Sall, a annoncé vendredi l’intéressée elle-même qui était jusqu’ici la Secrétaire générale de la présidence de la République.


Aminata Tall portée à la tête du Conseil économique, social et environnemental
‘’Le chef de l’Etat vient de me faire l’honneur de me nommer présidente du Conseil économique, social et environnemental. C'est une haute marque de confiance intensifiée’’, a dit Mme Tall sur la RTS1, la télévision publique.

Elle a estimé que le CESE était ‘’une haute institution qui a pour mission de réfléchir, d’élaborer, de répondre, de critiquer et de donner des avis sur toute la politique nationale, soit par saisine directe du chef de l’Etat, du Gouvernement ou de l’Assemblée nationale ou même une auto-saisine de l’institution’’.

‘’Dès le lendemain de sa victoire (du 25 mars 2012), le président Macky Sall m’avait confié un poste hautement stratégique qui est le Secrétariat générale de la présidence de la République’’, a rappelé la nouvelle présidente du CES.

Membre de plusieurs gouvernements sénégalais, Aminata Tall a été la responsable nationale des femmes du Parti démocratique sénégalais (PDS), formation de l'ex-président Abdoulaye Wade (mars 2000-mars 2012). Mme Tall fut maire de Diourbel (146 km, Centre).

Fin décembre, les femmes de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, majorité) demandaient au président Macky Sall de réserver "une bonne représentation" du genre au sein du CESE. Un mois plus tôt, elles réclamaient aussi la présidence de l'institution pour une femme issue de leurs rangs.

A la même période, l'Assemblée nationale adoptait à une large majorité le projet de loi organique n°15/2012 portant organisation et fonctionnement du CESE. Cette institution sera composée de 80 membres nommés par le président de la République, sur la base "leur expertise".

En septembre dernier, l’Assemblée nationale votait la loi portant transformation du Conseil économique et social (CES) en Conseil économique, social et environnemental (CESE). La mandature du CES avait commencé en 2009 et devrait pendre fin en 2014.

Avant l'avènement du nouveau CESE, décidé par le président Macky Sall, l'ancien Conseil économique et social était dirigé par feu Ousmane Masseck Ndiaye, lequel homme politique et opposant est décédé le 9 janvier dernier à Dakar.

De 2004 à 2007, Mbaye Jacques Diop, ancien député-maire de Rufisque, fut le président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (CREAS), avant sa dissolution par le président Wade qui l'a instauré. Cela permettra le retour à nouveau du CES.

MTN/SAB
Rédigé par le Samedi 19 Janvier 2013 à 01:22 | Lu 74 fois



A lire aussi :
< >

Vendredi 31 Octobre 2014 - 22:05 Des pillages en cours à Ouagadougou

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter