Audio - L'élue Fatima Jenn, présidente du Centre culturel du monde arabe: "Je regrette la maladresse de l'Express, le prophète Mohamed n'a jamais été photographié"

Thiesvision.com - En sa qualité de présidente du Centre culturel du monde arabe, Fatima Jenn, ajointe au maire de Mulhouse chargée de l’intégration, de la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des chances, a réagi à la publication dans l’Express d’un numéro spécial sur le monde arabe et comportant notamment une reproduction du visage du prophète Mohamed.


Audio - L'élue Fatima Jenn, présidente du Centre culturel du monde arabe: "Je regrette la maladresse de l'Express, le prophète Mohamed n'a jamais été photographié"
Une réaction qui fait suite à la décision des autorités marocaines de bloquer la distribution du numéro de l’Express dans le Royaume chérifien. Fatima Jenn répondait aux questions de Momar Mbaye pour le site TVM.
«Une photo qui n'est pas vraie, le prophète Mohamed n'a jamais été photographié. Si c'est fait exprès, c'est de la provocation», a déclaré Fatima Jenn qui estime que la publication par l’Express d’une photographie représentant le prophète de l’islam «pourrait heurter les Marocains qui sont musulmans et conservateurs.» L’élue parle du respect des symboles de la religion musulmane et de toutes les religions monothéistes. «On n'illustre pas le visage de Jésus, Moïse ou Mohamed dans la religion musulmane», a-t-elle averti.
Quant à la décision des autorités marocaines qui ont interdit la distribution du magazine sur le territoire marocain, Fatima Jenn n’y voit aucune atteinte à la liberté d’expression, contrairement aux déclarations de Christophe Barbier, directeur de l’Express. Le Maroc, dit-elle, reste «un pays conservateur. Le Roi est le commandeur des croyants, il décide de tout ce qui est religieux ». L’élue mulhousienne s’est également prononcée sur le printemps arabe. Au Maroc, « il n'y a pas eu de révolution, mais une évolution», a-t-elle constaté. «La constitution a été réformée, la liberté de la presse est garantie, la liberté de conscience, les droits de la femme sont constitutionnalisés, la séparation des pouvoirs, etc.» Toutefois, au sujet des caricatures du prophète dans Charlie Hebdo, «je respecte la liberté d’expression, de croyance, de conscience et de pensée. J’appelle à la responsabilité des uns et des autres», dira Fatima Jenn, présidente du Centre culturel du monde arabe, une institution qui selon elle, «a le souci du dialogue des cultures».
Et l'élue mulhousienne de mettre en garde contre d’éventuels dérapages : « je ne tolèrerai jamais que des personnes non croyants donnent des leçons aux croyants. Chacun a ses croyances, on doit se respecter », a-t-elle martelé.
Momar Mbaye
Ecouter ou télécharger l’entretien

fatima_jenn___tvm_entretien_avec_momar_mbaye.mp3 Fatima Jenn - TVM entretien avec Momar Mbaye.mp3  (6.71 Mo)

Rédigé par le Dimanche 25 Décembre 2011 à 16:30 | Lu 1812 fois




1.Posté par IBTISSAM le 25/12/2011 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis tout a fait d'accord avec madame JENN

2.Posté par Bernard le 25/12/2011 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo madame JENN ! Il est temps de faire comprendre au non croyants le respect des croyants
Encore Bravo !

3.Posté par Houda le 25/12/2011 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Fatima, nous devons vivre tous ensemble dans le respect des convictions des uns et des autres. Je suis pour la liberté de la presse mais faut-il pour autant heurter les sensibilités religieuses des uns et des autres pour faire de plus gros tirages ?

4.Posté par Laurent le 25/12/2011 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fatima JENN, vous parlez avec courage et sagesse, c'est à votre honneur. Que de bonheur si nos élus républicains prenez exemple sur vous, l'unité nationale et la fraternité auraient plus de sens, surtout de nos jours...

5.Posté par danielle le 25/12/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir
Un article pertinent et courageux
Je suis hâtée mais je suis d'accord avec la dame il faut respecter les croyants et vice versa
Danielle

6.Posté par Manu le 25/12/2011 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame JENN a osé dire tout haut ce que beaucoup de croyants disent bas

7.Posté par Charles le 26/12/2011 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi ma question c'est que chercher l'express en publiant cette photo ou illustration, alors qu'il savait que cela pourrait conduire à une interdiction ?

8.Posté par Mamadou le 26/12/2011 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi Je prends cela comme une humiliation, une fois de plus,de la part de l'express au musulmans

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

THIES - Un atelier de formation sur la reddition des comptes, lundi

L'ultimatum de l'Etat à Jaber: L’inquiétude gagne les rails à Transrail

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

Thiès : les élèves fêtent la journée internationale de la Francophonie

Etudiants thiesseois à Dakar: «Le ministre Augustin Tine nous loge gratuitement depuis 2012» (vidéo)

PEOPLE

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Quand un milliardaire américain avoue par mégarde des meurtres

Montres, fortunes et préjugés: Quand Samuel Eto'o fustige le racisme ordinaire

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 01/02/2015 | 83 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 22/01/2015 | 71 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015