(Audio) - Révélations de Robert Bourgi, Arrestation supposée de Karim Wade au Maroc : Mandiaye Gaye et Babacar Touré analysent les faits marquants de l’actualité

Le journaliste Babacar Touré et l’écrivain et chroniqueur Mandiaye Gaye étaient les invités de l’émission « çà fait débat sur TVM ce mercredi. Ils ont analysé les sorties récentes de l’avocat Robert Bourgi sur la « françafrique », la mobilisation du M23 au niveau international, et l’arrestation supposée de Karim Wade au Maroc pour détention de drogue.


Le journaliste Babacar Touré
Le journaliste Babacar Touré
Que pensent-ils des révélations de l’avocat Albert Bourgi ? « Un scandale » répond Mandiaye Gaye, qui se demande « comment un pays aussi pauvre que le nôtre, et qui a des urgences auxquelles il ne peut faire face, peut se permettre d’envoyer des milliards à un chef d’Etat étranger qui n’en a pas besoin ? » Mandiaye Gaye est convaincu que « notre Etat est arrivé à une situation où le secret d’Etat n’existe plus. Au marché Sandaga, on garde plus de secret qu’au niveau du sommet de l’Etat. Car les hommes qui sont au sommet de l’Etat ne sont pas sérieux ». Quant à Robert Bourgi c’est « un élément dangereux pour l’ensemble des chefs d’Etat, surtout ceux qui sont au pouvoir ». Toutefois, fait remarquer le chroniqueur, « il y a un fond de vrai dans les déclarations de Bourgi » parce que remettre des mallettes d’argent à des présidents français, n’est pas un acte gratuit, « c’est pour qu’on leur garantisse leur maintien au pouvoir le plus longtemps possible ».
Une idée largement étayée par Babacar touré. Qui précise que dans l’affaire Bourgi, « on n’est pas dans le secret d’Etat », car « un secret d’Etat c’est toute information dont la connaissance ou la divulgation peut porter mettre en péril la stabilité d’un Etat. » Le journaliste dit faire « le distingo entre la personne Abdoulaye Wade, ses pratiques nébuleuses, et le secret d’Etat ». Babacar Touré est convaincu que « Bourgi n’a nullement touché un secret d’Etat. Robert Bourgi n’est pas étranger au Sénégal, il est né à Dakar, a grandi à Dakar, l’une des rues de Dakar porte le nom de son grand-père, Abdou Karim Bourgi », a-t-il rappelé. Non sans s’interroger sur les motivations des déclarations de l’avocat. « Pourquoi Robert fait ses déclarations aujourd’hui ? demande-t-il au sujet de « l’homme qu’il faut pour nous éclairer », selon ses termes. Même si le journaliste considère monsieur Bourgi comme « un pyromane qui sait jouer avec les dynamites».

mandiaye_gaye_et_babacar_toure_ca_fait_debat.mp3 Mandiaye Gaye et Babacar Touré çà fait débat.mp3  (49.65 Mo)


l'écrivain Mandiaye Gaye
l'écrivain Mandiaye Gaye
Toutefois, Mandiaye Gaye comme Babacar Touré sont d’avis que « rien n’arrivera à Robert Bourgi, il ne court aucun risque », ont-ils estimé.
Quel avenir pour la « françafrique » alors ? Bourgi est-il en train d’anticiper la fin d’une pratique à laquelle il a longuement contribué ? « Le vent a tourné, on a vu des diplomates en poste dénoncer ces pratiques », prévient Babacar Touré. Qui dans un autre registre ne prend pas de gants pour botter en touche les informations publiées cette semaine par « Les Echos » du Maroc, un quotidien qui selon lui, tenterait d’innocenter Karim Wade, le fils du président, dont WikiLeaks a révélé une arrestation dont il a fait l’objet au Maroc, pour détention de drogue. « Il n’y a qu’un seul Karim Wade au Sénégal », ironise Babacar Touré au sujet de l’article du journal marocain qui parle de « confusion au niveau de l’homonymie ». Des démentis qui enfoncent le fils du président, selon Mandiaye Gaye, persuadé que« Karim est bien le fils de son père » en termes de scandales et de démentis. Mieux, précise Babacar Touré, « l’information est de WikiLeaks, et Karim Wade peut accuser Madiambal Diagne de complot, mais pas Julian Assange ». Et le journaliste de se demander : « que représente ce journal au Maroc, quel est son impact sur la population marocaine ? » Autant d’interrogations et de zones d’ombre sur lesquelles l’opinion sénégalaise tarde à être édifiée. « On ne peut pas défendre Karim Wade. Le meilleur Service qu’il peut rendre aux Sénégalais ou à son père, c’est de rendre le tablier », conclut Mandiaye Gaye
Propos recueillis par Momar Mbaye
Thiesvision.com
Rédigé par le Jeudi 22 Septembre 2011 à 14:27 | Lu 2059 fois



A lire aussi :
< >

Lundi 26 Septembre 2011 - 13:00 Le Karim Parfait (Par Aliou Ndiaye)



1.Posté par haidar le 23/09/2011 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rectificatif importante !
Suite à l'audio "faites entrer l'invité", je voudrais rectifier mr Babacar Touré :
Mahmoud Bourgi (arrivé au Sénégal en 1918) est le père de : "Robert Bourgi" avocat, de "Rasseck Bourgi" lui aussi avocat , et de Albert Bourgi professeur de sciences politiques à Reims .La plupart des enfants de mahmoud bourgi se sont convertis au christianisme.
Concernant mr "Abdou karim Bourgi" (qui est un cousin éloigné à Mahmoud Bourgi), lui aussi installé depuis longtemps au Sénégal, ( était très proche de feu le Pr L. Sédar Senghor) , a beaucoup investi dans l'immobilier . Et dont effectivement une rue de Dakar porte son nom. Concernant "Bibo bourgi", c'est un un diminutif de "brahim ou ibrahim" (et son frère Karim) celui ci, "Bibo" , est est le petit fils de Abdou Karim Bourgi, et est un ami et très proche de Karim Wade.
Bonne continuation.
Samir Haidar Saint-Nazaire France .

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

CULTURE

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Sénégal : Touba hors la loi ?

Culture: Mbagnick Ndiaye invité à poursuivre les chantiers des professionnels

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter