Biens mal acquis : « Les contrevenants sont très inquiets du fait qu’il y a une plainte en France qui les empêche de bouger dans l’espace Schengen », (Avocat)


Biens mal acquis : « Les contrevenants sont très inquiets du fait qu’il y a une plainte en France qui les empêche de bouger dans l’espace Schengen », (Avocat)
Lors du panel organisé hier par le Forum civil et Osiwa, un des avocats commis par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la traque des biens mal acquis a confié que « les choses sont en train de bien se faire. Parce que les contrevenants sont très inquiets du fait qu’il y a une plainte en France qui les empêche de bouger dans l’espace Schengen voire dans le monde ». Me Felix Sow a, selon le Populaire, expliqué que jusqu’ici en France, « ce sont les organisations qui ont agité les poursuites. Mais pour la première fois en Afrique de l’Ouest, l’Etat décide de porter plainte, c’est important. Mais cette volonté politique ne suffit pas, il faut que l’on refonde notre État et c’est un processus que chacun doit accepter pour que nous puissions avoir des institutions fortes plutôt que des hommes forts ».
Seneweb
Rédigé par le Jeudi 13 Décembre 2012 à 13:18 | Lu 193 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE


Mémorisation du coran. Ecole coranique Serigne Baye Laye Gaye à Thiès, Quartier Mbour 1. Tél: 77 920 68 68

THIES - Actu région

Al Amine : «Macky a réalisé des choses à Tivaouane que personne n’a pu faire»

Idrissa Seck invité à sortir de l’axe Thiès-Dakar-Paris pour aller dans le Sénégal des profondeurs

"Joggat Liguey Senegal" : Un nouveau départ pour Jean Lefèvre Sénégal

Une bonne gestion de l'eau nécessite une approche globale, selon un universitaire

Conférence de presse à Tivaouane : Al Amine fait une «importante déclaration» jeudi prochain

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter