Coca, aprés l'obésité et le cancer, la dépression?

Vous avez le bourdon ? Vous vous sentez mal ? Vous n'en finissez plus de broyer du noir ? Vous feriez peut-être bien de vous intéresser de plus près à ce que vous buvez.


Coca, aprés l'obésité et le cancer, la dépression?
Une étude menée par une équipe de scientifiques du National Institutes of Health et présentée lors du 65e congrès annuel de l'American Academy of Neurology vient en effet de mettre en lumière une corrélation étonnante entre la consommation de sodas et la santé mentale.
En clair, la consommation de sodas et de jus de fruits augmenterait les risques de dépression de façon significative. Et si vous pensez pouvoir vous réfugier dans les formules allégées, détrompez-vous. Celles-ci seraient bien pires.
  30% de plus de risque de devenir dépressif
Pour parvenir à de telles conclusions, les chercheurs ont suivi pendant près de dix ans plus de 263,000 adultes âgés de 50 à 71 ans. Au terme de l'étude, entamée en 1995-1996, plus de 11.000 d'entre eux présentaient un état dépressif. Les chercheurs ont alors passé au peigne fin les habitudes alimentaires de leur vaste échantillon.
Ils ont ainsi pu remarquer que les personnes qui boivent au moins quatre verres ou canettes de soda par jour présentent un risque de dépression 30% plus élevé que celles qui n'en consomment pas.
Plus risqué encore, boire quatre cannettes de jus de fruit au quotidien ferait augmenter la probabilité de devenir dépressif de 38%. Une tendance encore plus prononcée avec les jus de fruit et soda allégés.
 Du bienfait du café
À l'inverse, et contrairement aux idées reçues, les chercheurs ont également constaté que la consommation de quatre tasses de café par jour réduirait de 10% les risques de dépression.
"Notre recherche suggère que délaisser les boissons sucrées, diminuer leur consommation ou les remplacer par du café non sucré peut naturellement contribuer à réduire les risques de dépression", a ainsi affirmé l'un des chercheurs du National Institutes of Health, le Dccteur Honglei Chen.
"Mais nous devons encore faire des recherches plus approfondies pour confirmer ces résultats. En attendant, nous invitons les personnes souffrant de ce mal à poursuivre les traitements prescrits par leur médecin", a-t-il ajouté.
    Des résultats préliminaires...
Mais qu'on se rassure, ces conclusions ne sont pas définitives. L'étude n'a pas encore été publiée, et validée par un comité de scientifiques renommés. Il faudra attendre le mois de mars, et les résultats doivent donc être considérés comme préliminaires.
Aussi l'interaction entre les boissons sucrées et la santé mentale ne peut pas encore être établie au delà du fait avéré que les sodas participent abondamment au développement du diabète et de l'obésité. Des problèmes de santé qui pèsent généralement de tout leur poids sur le moral des personnes concernées. Confirmés par des études antérieures
huffington
le Jeudi 10 Janvier 2013 à 07:31 | Lu 118 fois

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

THIES - Un atelier de formation sur la reddition des comptes, lundi

L'ultimatum de l'Etat à Jaber: L’inquiétude gagne les rails à Transrail

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

Thiès : les élèves fêtent la journée internationale de la Francophonie

Etudiants thiesseois à Dakar: «Le ministre Augustin Tine nous loge gratuitement depuis 2012» (vidéo)

PEOPLE

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Quand un milliardaire américain avoue par mégarde des meurtres

Montres, fortunes et préjugés: Quand Samuel Eto'o fustige le racisme ordinaire

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 01/02/2015 | 83 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 22/01/2015 | 71 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015