Contrainte par corps : La comédienne Haby Diagne retourne en prison

La comédienne de la Troupe «Soleil Levant», Haby Diagne, a été arrêtée ce mardi par la Brigade de recherches de la gendarmerie de Thiès et conduite à la maison d’arrêt et de correction de Thiès, sur instruction du Procureur de la République, en exécution d’une contrainte par corps, informe l’Obs. La comédienne avait été condamnée à trois mois de prison avec sursis et à payer 1 million de F Cfa à Oumou Ndiathie, qui l’avait accusée de vol.


Le 7 avril 2012, Oumou Ndiathie, militante de l’Alliance pour la République (Apr) et Haby Diagne, comédienne à la troupe «Soleil levant», se sont rendues à Thiès pour assister à la cérémonie de «Tanneber» organisée par la responsable de l’Apr dans la Cité du rail. Arrivée à Thiès, la comédienne fait faux bond à son amie, sous prétexte qu’elle avait des engagements à honorer dans la ville. Elle mettra à profit cette absence pour retourner à Dakar. Puisqu’elle avait les doubles des clés de l’appartement de son amie à Nord Foire, elle y accède sans difficulté. Sur les lieux, Haby Diagne vandalise la chambre de son amie, qu’elle met sens dessus dessous.
De retour à Dakar, la responsable de l’Apr constate la disparition de la somme d’un million de F Cfa qu’elle avait gardée dans la chambre et divers autres objets. Oumou Ndiathie qui ne savait pas que c’est sa copine qui a commis cet acte dépose une plainte contre X à la gendarmerie de la Foire. L’enquête qui a ensuite été confiée à la Section de recherches a fini par épingler Haby Diagne, envoyée à la maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6. Elle a ainsi été jugée et condamnée. N’ayant pas payé les dommages et intérêts, la partie civile a tout simplement exécuté la contrainte par corps comme la lui autorise la loi et a ainsi envoyé sa copine en prison.
Seneweb
Rédigé par le Jeudi 29 Novembre 2012 à 01:24 | Lu 149 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Radisson : Accrochage verbal entre Iran Ndao et Abdoul Aziz Kébé

Banqueroute frauduleuse : Me Ndèye Maty Djigueul réclame 150 millions à Ahmed Khalifa Niass

Gambie : Le message touchant de Zineb Jammeh à son époux sur Twitter

[ Carnet Rose ] Tounkara ca kanam: L'animateur choisit sa Niarél* parmi les journalistes d' El Hadji Ndiaye

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015