Page

Crise au Conseil municipal de Thiès: L'Etat siffler va la fin de la récréation

ThiesVision.com - Lamine Diallo, le maire de Thiès-nord a formulé des mises en garde à l'endroit de l'Etat dans le conflit qui oppose le maire de Thiès-Ville, Talla Sylla, aux conseillers de Rewmi, le parti d'Idrissa Seck.


A la date du 31 mars prochain, si le budget n'est pas voté, le préfet va devoir contourner le conseil municipal pour fournir à Talla Sylla un budget. Mais pour les rewmistes, ce sera un coup d'Etat de l'Etat porté contre le conseil municipal.

«Si cela arrive, cela veut dire que ce sera un coup d’Etat que l’Etat du Sénégal aura orchestré sur le dos du Conseil municipal de Thiès. Nous accusons l’Etat d’être en complicité avec le maire Talla Sylla. Il est inadmissible que le conseil soit contourné et que l’Etat, via son représentant, permette au maire Talla Sylla de disposer d’un budget», défend le maire de la commune nord.
Il faut rappeler que a dernière session convoquée le 25 février dernier a été suspendue. Les conseillers de Rewmi avaient exigé la présentation du compte de gestion avant de voter le budget.
Hier, lors d'une réunion au Cybercampus, ils ont accusé l'Etat de comploter avec le maire Talla Sylla.
ThiesVision
Par Le Mercredi 15 Mars 2017 à 10:55 | Lu 60 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région