Page

Dakar a besoin de 823 milliards pour ses projets

Porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye a chiffré, ce mardi 19 juillet 2016, à Rufisque, les besoins en financement des projets de la région de Dakar à 823 milliards dont 455 milliards déjà prévus dans le cadre du budget, à travers le programme triennal d’investissement prioritaire 2016/2018.


Dakar a besoin de 823 milliards pour ses projets
Dakar a besoin de 823 milliards pour ses projets

Quant aux 368 milliards manquant à ce total, ils seront soumis, ce mercredi à Pikine, au Conseil des ministres délocalisé dans la banlieue dakaroise, à l’arbitrage du président de la République. Ce, parce qu’indique-t-il, «c’est lui l’autorité qui a la compétence d’engager des dépenses. Et ce projet lui sera soumis demain à l’occasion du conseil des ministres qui se tiendra au niveau de la ville de Pikine. La région de Dakar a défini ses projets spécifiques, mais il y a une synergie avec des projets de portée nationale qui vont impacter nécessairement le développement de la région».

Seydou Gueye a reconnu que «les attentes de la région de Dakar sont nombreuses au regard de la position centrale de la capitale puisque. C’est une capitale où se mêlent urbanité et ruralité. Une capitale qui se rapproche de sa banlieue, engagée elle dans un processus de transformation citadine. La région connait certainement de plus en plus de difficultés d’urbanisation liées à l’occupation anarchique de l’espace, au chômage des jeunes, aux problèmes d’encombrement, à la sécurité, à l’insalubrité, au déficit d’infrastructures et de services sociaux de base dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau, de l’assainissement, de l’énergie et du transport, pour ne citer que ces principaux secteurs».

A ce 14e Conseil délocalisé de développement qui boucle ce cycle initié au mois de juin 2012 à Saint Louis, le ministre porte-parole du gouvernement a aussi fait état d’investissement dans les équipements et matériels agricoles, entre 2012 et 2015, d’un coût de 52 milliards. Lesquels, dit-il, ont été injectés à travers les tracteurs et la petite machinerie agricole.

Pour les infrastructures routières, poursuit-il, ces rencontres nous ont permis d’achever la construction d’un linéaire de 965 km de routes revêtues avec 2281 m de pont pour un coût global de 238 milliards. D’autres projets sont en cours, et leur réalisation se monte. Le budget nécessaire à leur réalisation est estimé à 815 milliards. Le programme promo-ville qui va concerner 13 villes avec les composantes de construction de route, d’électrification, d’aménagements du cadre de vie, va polariser 13 villes pour 89 milliards et un niveau de réalisation d’infrastructure routière de 114 km».
Seneweb
Par Le Mercredi 20 Juillet 2016 à 08:36 | Lu 83 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES