Dakar joue le rôle de leader dans la lutte contre le Sida dans le pays (administrateur civil)

Dakar, 1-er déc (APS) - La capitale sénégalaise joue le rôle de leader dans la lutte contre le Sida dans le pays, a indiqué samedi Mariama Traoré, adjointe du gouverneur de la région de Dakar, estimant que ''ses résultats sont très suivis'' par les autorités médicales.


Dakar joue le rôle de leader dans la lutte contre le Sida dans le pays (administrateur civil)
''Dakar joue le rôle de leader dans la lutte contre le Sida. Si la réponse y est satisfaisante, elle peut l’être dans tout le Sénégal'', a souligné Mme Traoré, chargée du développement à la gouvernance de Dakar.

Elle participait à un panel organisé par le Comité régional de lutte contre le Sida à Dakar, à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre le Sida. Cette journée est célébrée le 1er décembre de chaque année par les Nations unies.

''La féminisation de l’épidémie, le conseil-dépistage volontaire et le financement'' était le thème du panel organisé aussi à l'occasion de la 21ème Foire internationale de Dakar (FIDAK), du 29 novembre au 12 décembre.

''La réponse à l’épidémie de Sida est très satisfaisante dans la région de Dakar. Avec un taux de 0,4%, on a fait d’énormes progrès. Les résultats de Dakar sont très suivis'', a-t-elle signalé.

Elle a encore dit : ''On fait tout pour maintenir notre taux au niveau où il est.''

''La foire offre l'opportunité d’atteindre le maximum de personnes'' quand il s'agit de faire de la sensibilisation sur le Sida, a souligné Mme Traoré. Elle a présenté une communication sur ''le financement innovant pour la pérennisation des acquis'' dans le domaine de la prévention de cette maladie.

Malick Ndoye, chargé de programme du Comité régional de lutte contre le Sida à Dakar, estime qu'''il faut trouver d’autres moyens quand les partenaires étrangers [qui financent la lutte contre le Sida] vont partir''.

''Il faut mettre à contribution les collectivités locales, les organisations communautaires de base et le secteur privé, qui sont prêts à s’engager et à aider les communautés dans la réponse à l’épidémie de VIH/Sida'', a suggéré M. Ndoye.

SKS/ESF
Rédigé par le Dimanche 2 Décembre 2012 à 10:47 | Lu 123 fois



A lire aussi :
< >

Mercredi 12 Novembre 2014 - 11:20 Nos hôpitaux, des mouroirs. Ici, on crève !

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE


Dernières vidéos
Neega Mass | 12/01/2013 | 114 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter