Deux Russes perdus dans la taïga ont mangé leur camarade pour survivre

Deux pêcheurs russes sauvés en novembre après avoir erré quatre mois dans la taïga sibérienne ont mangé le corps d'un de leurs compagnons pour rester en vie, a indiqué lundi une source proche de l'enquête


Deux Russes perdus dans la taïga ont mangé leur camarade pour survivre
 "Ce n'était pas un meurtre. Ils ont mangé cet homme après sa mort, incapable de surmonter les conditions" de la taïga, a déclaré cette source au quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda, précisant que l'un des pêcheurs l'avait avoué au cours d'un interrogatoire.
Les deux hommes étaient partis au mois d'août pêcher avec deux autres compagnons en Iakoutie, dans le nord-est de la Sibérie, et avaient disparu peu après. Ils ont été retrouvés fin novembre près d'une rivière située à environ 250 kilomètres de la ville la plus proche, mais leurs deux compagnons manquaient. Les pêcheurs ont alors indiqué que le groupe s'était séparé en chemin, mais des fragments d'un corps humain portant des signes de mort violente ont ensuite été découverts dans la taïga.

Enquête sur un cas éventuel de "cannibalisme"

Une enquête pour meurtre a été ouverte, alors que les médias locaux ont aussitôt évoqué des soupçons de cannibalisme. Les deux pêcheurs n'ont pas été arrêtés, mais ils figurent comme témoins dans cette affaire.
C'est lors d'un interrogatoire que l'un d'entre eux, Alexandre Abdoullaïev, a avoué avoir mangé avec un autre survivant, Alexeï Goroulenko, le corps de leur compagnon Andreï Kourotchkine, selon les enquêteurs locaux cités par le site d'information yakoute NVPress.ru.

"Selon Abdoullaïev, la mort de Kourotchkine était naturelle - il a succombé au froid" -, et les deux pêcheurs "se sont nourris de sa chair pendant des semaines", rapporte NVPress.ru. Le comité d'enquête de Iakoutie a pour la première fois officiellement annoncé la semaine dernière qu'il enquêtait sur d'"éventuels faits de cannibalisme".
Les enquêteurs ont par ailleurs indiqué qu'ils s'étaient rendus dans la taïga pour rechercher le quatrième pêcheur porté disparu, Viktor Komarov, mais n'avaient trouvé que le 4 x 4 des pêcheurs à moitié immergé sous la glace.

afp
le Lundi 17 Décembre 2012 à 21:22 | Lu 135 fois

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Quand un milliardaire américain avoue par mégarde des meurtres

Montres, fortunes et préjugés: Quand Samuel Eto'o fustige le racisme ordinaire

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 11/07/2014 | 1007 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015