Électrification des villages de Fatick, Gossas, Kaolack et Nioro: Aly Ngouille Ndiaye signe un contrat de concession de 11,42 milliards de francs

Thiesvision.com - Le ministère de l'Energie et des Mines a signé jeudi à Dakar un Contrat de Concession dont l’investissement de base porte sur 11,42 milliards de francs CFA en vue d'électrifier des villages de Fatick, Gossas, Kaolack et Nioro (Bassin Arachidier).


Électrification des villages de Fatick, Gossas, Kaolack et Nioro: Aly Ngouille Ndiaye signe un contrat de concession de 11,42 milliards de francs
L'accord de financement est le fruit d'un partenariat public-privé (PPP) liant le Groupement sénégalo-espagnol Enco-Isofoton, la KFW (Banque allemande de développement) et l'Etat du Sénégal représenté par le Ministère de l’Energie et l’Agence Sénégalaise d’électrification Rurale (ASER).
Les travaux démarrent en 2013 pour s'achever en 2016. Ce projet doit fournir l’électricité à pas moins de 27 mille ménages vivant dans les quatre localités déjà citées, selon un document de presse. Ils devraient apporter l’électricité à près d’un demi-million de personnes, ce qui constitue la concession la plus peuplée des 10 concessions à attribuer par l’ASER et qui représentent l’ensemble du territoire Sénégalais.
''Le volume de financement prévu s’élève à 11,42 milliards de francs CFA, dont 3,42 milliards, soit 30%, représentent la contribution de l’Etat [que lui apporte la KFW] sous forme de subvention aux investissements, et huit milliards, soit 70%, qui représentent l’apport du concessionnaire'', le Groupement sénégalo-espagnol Enco-Isofoton, a expliqué Aly Ngouille Ndiaye, lors de la cérémonie de signature du contrat de concession.
Selon M. Ndiaye, le contrat de concession va ''permettre l’électrification de 225 localités par raccordement au réseau et 250 localités par l’installation de systèmes photovoltaïques autonomes, avec la desserte d’au minimum 27 mille ménages et 475 infrastructures sociales et éducatives''.
''Le programme en cours d’exécution renforce notre conviction que l’accès à l’électricité pour tous n’est pas un slogan vain et l’objectif d’un taux d’électrification rurale de 50% à l’horizon 2017 est bien à notre portée, même si ce taux n’est que de 24%'' actuellement, a soutenu M. Ndiaye.
Il a indiqué que le gouvernement s'est engagé pour le moment à connecter 106 mille 601 ménages, soit un million 200 mille personnes, au réseau électrique d’ici à 2015.
M. Ndiaye affirme que la politique d'électrification rurale du Sénégal ''a gagné en attractivité, ce qui est attesté par le profil des opérateurs attributaires de concessions, qui sont tous leaders dans le domaine électrique''.
Il a cité l'Office national de l'électricité (ONE) du Maroc, Electricité de France (EDF), la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG) et la société espagnole Isofoton, qui ont signé des contrats avec le Sénégal, dans le cadre de sa politique d'électrification rurale. De même, des entreprises locales telles que MATFORCE, les Cableries du Sénégal ou ENCO y participent de manière très positive.
''Outre la diversité des fonds souverains mobilisés, le programme d’électrification rurale enregistre à son actif une participation de partenaires financiers de premier ordre'', a souligné le ministre de l'Energie et des Mines.
Ces ''partenaires financiers de premier ordre'' sont, selon lui, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale (BM), la KFW, l'Agence française de développement (AFD), l'Union européenne (UE) et le Fonds pour l'environnement mondial.
La Société financière internationale (SFI), la Banque islamique de développement (BID), le FMO et le groupe Ecobank font aussi partie des partenaires financiers du Sénégal dans le domaine de l'électrification rurale, a-t-il rappelé.
L’évènement a rassemblé à l’Hotel Terrou-Bi, l’ensemble du secteur de l’Energie à savoir Le président du Conseil de l’Aser, le DG de l’Aser, le DG de la Senelec, la Présidente de la Commission de régulation de l’énergie, l’Ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, le Patron de la Kfw, le Vice-Président de l’assemblée Nationale, plusieurs élus locaux, banquiers et chefs d’entreprise.

Le Ministre a conclu en magnifiant l’attribution de cette concession, qui ''n’est pas des moindres'', au Groupement sénégalo-espagnol Enco-Isofoton''. La compagnie Enco, qui est de nationalité sénégalaise, est le leader dudit groupement, selon le ministre de l'Energie et des Mines.
Le partenariat public-privé pourra en outre propulser l’utilisation du solaire au Sénégal, afin de résoudre définitivement le problème de l’électrification, a estimé jeudi à Dakar, Angel Luis Serrano, président de la Société Isofoton.
‘’L’utilisation du solaire va devenir une réalité et un choix énergétique sérieux au Sénégal à travers le partenariat public-privé’’, a dit quant à lui M. Serrano, lors de la cérémonie de signature des documents relatifs à ce projet d’électrification en zones rurales.
Dans la technologie solaire photovoltaïque, a dit M. Serrano, le secteur est en train de faire beaucoup d’efforts afin de réduire les coûts de production, afin d’arriver à produire des effets positifs et à avoir un impact sur les clients.
‘’La puissance solaire, installée à travers le monde en 2011, est de 28 gigawatts et cette année, elle doit atteindre entre 32 et 34 gigawatts’’, a-t-il noté.
‘’Ceci est là pour réaffirmer l’importance du solaire comme une source d’énergie réelle et sérieuse pour résoudre les problèmes énergétiques’’, a-t-il dit. ‘’Il n’est pas besoin de préciser le coût des énergies fossiles telles que le pétrole et le gaz.’’
M. Serrano a relevé ‘’l’importance de (son) projet (pour le Sénégal), qui doit apporter l’électricité aux zones rurales ou économiquement faibles’’, a-t-il soutenu, réaffirmant toute la détermination de sa société à contribuer à cet effort d’électrification rurale.
Pour sa part, Abdou Sy, Directeur général de la société Enco, chef de file du Groupement Enco/Isofoton, a rappelé également les enjeux du solaire dans les objectifs de développement de l’Afrique.
‘’Aujourd’hui, a-t-il souligné, nous sommes à peu près un milliard d’Africains et presque 70% d’entre nous en Afrique n’avons accès à l’électricité et ceux qui y ont accès ne l’ont pas toujours.’’
‘’C’est un véritable défi et beaucoup d’économistes ont pris du temps pour comprendre que le véritable vecteur de sortie de la pauvreté et d’accès au développement devait passer par l’énergie’’, a-t-il dit.
M. Sy a précisé que l’énergie demeure l’élément de base sur lequel l’émergence doit se construire, avant de marteler : ‘’Sans cet élément, il pourrait y avoir beaucoup de retard.’’
Thiesvision.com
Rédigé par le Lundi 26 Novembre 2012 à 23:11 | Lu 179 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


ACTU REGION

Avortement médicalisé, prostitution, homosexualité : Réécouter l’intégral du sermon de imam Babacar Ndiour de Thiès

[EDUCATION] Ouagadougou: La belle moisson de l’Université de Thiès à la 36ème session du CAMES

Passation de témoin entre Idrissa Seck et Talla Sylla, aujourd'hui

[Audio] Thiès : Des membres de la communauté tidiane ont célébré la korité ce dimanche

Serigne Khadim Gaydel Lô s'engage à offrir une ambulance médicalisée à la mairie de Thiès

PEOPLE

Aliou-Sall, Des salles de rédaction à la mairie

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

CULTURE

Thiès/ Imam Mbaye Sèye Guèye : «C’est parce que le monde musulman est désuni qu’Israël peut tout se permettre»

Une partie de la communauté musulmane va célébrer la Korité mardi, selon la CNOCL

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Dernières vidéos
ECONOMIE
Thiesvision.com | 13/02/2014 | 126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 29/11/2013 | 340 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 14/10/2013 | 165 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 19/01/2013 | 154 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Neega Mass | 11/10/2012 | 252 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 05/10/2012 | 298 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 23/07/2012 | 436 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter