Espagne / Arrestation de Plusieurs Sans-papiers Sénégalais : Lala Aicha s'entretient avec Moussa Fall, Président de L’Association «AISA»

«Nos pensées vont aux familles des personnes arrêtées»


Moussa Fall, président de l'association AISA
Moussa Fall, président de l'association AISA

lala_et_moussa_fall__tvm_jotaayou_immigre.mp3 Lala et moussa fall -TVM Jotaayou Immigré.mp3  (22.02 Mo)

Suite à la vague d’arrestations de sans-papiers en Espagne, le président Moussa Fall de l’association AISA, association des immigrés Sénégalais de Aragon (Saragosse) a vivement condamné ce qu’il a qualifié de « harcèlement policier » dans un communiqué publié dimanche par un collectif des associations sénégalaises de Saragosse et environs.

Interviewé par Lala Aicha Fall, la correspondante de TVM à Saragosse, Moussa Fall s’est épanché sur les conditions de vie des sans-papiers et a formulé des conseils à l’endroit de ces derniers qu’il a exhortés à beaucoup plus de prudence et de responsabilité.
Résidant en Espagne depuis 11 ans, Moussa Fall a d’emblée rappelé les objectifs de l’association AISA, qui consistent à faciliter le séjour des ressortissants sénégalais sur le territoire espagnol. Interrogé sur l’arrestation de plusieurs de ses compatriotes sénégalais, « nous déplorons ce qui s’est passé. Nos pensées vont aux familles des personnes arrêtées ; c’est aussi çà l’immigration », a-t-il indiqué. « Mais nous ne ménagerons aucun effort pour leur venir en aide. On a entamé des démarches dans ce sens », renseigne le président de AISA, qui reconnaît avoir été pris au dépourvu, « mais notre réaction n’a pas tardé. Nous avons alerté les Sénégalais via internet. Nous avons publié un manifeste, plus jamais personne ne nous surprendra », a-t-il prévenu.
Quant aux représentations diplomatiques sénégalaises en Espagne, « nous avons eu des échanges avec le consul. Le vice-président Cheikh Niang et le secrétaire de l’association Doudou Fané se sont entretenus avec lui. Mais il nous a fait savoir qu’il était au courant. Car le vol était programmé depuis trois mois », dira avec regrets.


Propos recueillis par Lala Fall Aïcha pour  TVM
Propos recueillis par Lala Fall Aïcha pour TVM
Et Moussa Fall de reconnaître que plusieurs personnes ont été arrêtées dans différentes villes du pays. Parmi ces dernières, une cinquantaine de Sénégalais, dont 6 habitant Saragosse », a-t-il précisé. Toutefois, selon lui, AISA ne compte pas rester amorphe. « Nous prévoyons des manifestations de grande envergure, nous irons voir le maire et les autorités de Aragon aussi ». L’entretien était également l’occasion pour le président de AISA de formuler quelques recommandations aux personnes en situation irrégulière, et auxquelles il a conseillé de s’enregistrer au consulat du Sénégal, de s’adresser aux associations et de tout faire pour obtenir une carte consulaire, laquelle procure beaucoup d’avantages. »
Dans une ville comme Saragosse où il y a « près de 3000 immigrés, seulement 300 personnes sont inscrites au niveau de l’association, c’est peu », a-t-il regretté. « Malheureusement, les gens ne viennent vers nous que quand il ont des difficultés. Je leur recommande d'aller vers les associations et les dahiras, qui sont là pour orienter les personnes, surtout les nouveaux venus. » A ces derniers, « je leur demanderais d’apprendre aussi l’espagnol, cela facilite leur intégration et leur intégration. »
Propos recueillis par Lala Fall Aïcha
Thiesvision.com
Rédigé par le Mardi 6 Septembre 2011 à 03:30 | Lu 3151 fois




1.Posté par benawaay le 12/09/2011 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y a trop de problemes au niveau des associations senegalaises.
trop de magouilles!!!!!

l'association des senegalais de vitoria-gasteiz surtout.



rien que des activistes et arrivistes!!!!

2.Posté par Mohamed le 17/09/2011 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue l'initiative et les responsabilités du president de l'AISA mais à mon ami les senegalais particulierement les jeunes ont tourne le dos a l'association parce qu'elle les semble inactive voire impuissante face aux problemes des immigres. D'apres ce que j'ai entendu sur l'entrentien avec le president c'est comme si l'association mene un role primordial apres les deportations massives or tel n'est pas le cas a mon avis et de celui des milliers de senegalais d'aragon qui oseront meme insulter l'association quand on leur en parle. Il en a meme des gens qui, sans etre membre d'associations quelconques,a mon avis ont joue un role maniteste informant la presse senegalaise aves engagement.

Nouveau commentaire :

TALK SHOW - "AFRO INSOLENT" Avec KEMI SEBA Tous Les JEUDIS à 22h (Paris) En PARTENARIAT avec TVM | Audio - «DJOTAAYOU IMMIGRÉ» avec Lala AiCHA FALL | "En toute Liberté" avec Lala Aïcha Fall


Inscrivez-vous à la newsletter