Page

Exploité depuis 2001: Que fabrique l’américain Fortesa avec le gaz sénégalais?


Les ressources naturelles du Sénégal aiguisent les appétits et occupent encore le devant de l’actualité de ces dernières semaines. L’affaire Pétrio-tim, qui a connu des développements avec la démission d’Aliou Sall de l'administration de la société, est plus ou moins mise en veilleuse au profit d’une autre ressource : le gaz naturel du Sénégal, exploité par l’Américain Fortesa, depuis 2001. Le Sénégal, classé 7e rang mondial des réserves de gaz (Rfi), 23e selon l’entreprise Cosmos Energie qui gère l’exploration des gisements et détient 60% des droits de prospection, la polémique n'est pas près de s'estomper.
Le pétrole découvert en Casamance depuis 1963, le gaz exploité depuis 2001
A cette polémique sur les chiffres viennent se greffer de nouvelles informations peu connues du grand public. Si l’exploitation de ce gaz (d’un coût de 10 milliards de dollars) ne sera effective que dans 5 à 7 ans, il faut retenir que la découverte de gaz, au Sénégal, n’est pas une nouveauté. Ousmane Sonko, le président de Pastef, qui procédait samedi à l’installation de la coordination régionale de son parti, à Thiès, a saisi le prétexte pour démentir l’idée entretenue par des proches du pouvoir et selon laquelle c’est avec l’arrivée de Macky Sall que le pétrole et le gaz ont été découverts. «Macky Sall n’a ni fabriqué ni découvert le pétrole», botte en touche le président de Pastef. «Le pétrole, précise-t-il, a été découvert en 1963 en Casamance». Alors que «le gaz est découvert en 1997, et le premier contrat est signé en 2000», rappelle Ousmane Sonko. Où va ce gaz exploité par Fortesa et quelle est la part qui revient au Sénégalais, semble s’interroger le président de Pastef qui, précédemment, avait parlé d'évasion fiscale dans l'affaire Pétro-tim qui défraie encore la chronique.
Des Sénégalais de plus en plus exigeants en matière de transparence
Il faut simplement retenir que ce feuilleton sur le pétrole et le gaz n’est pas près de connaitre son épilogue. Les Sénégalais se montrent de plus en plus exigeants en matière de transparence dans l’attribution des contrats pétroliers et gaziers. Seul producteur de gaz naturel au Sénégal, Fortesa, une société américaine basée à Houston, opérant dans l’exploration et la production de pétrole et de gaz au Sénégal, à travers sa succursale sénégalaise, exploite le gaz sénégalais, depuis 2001, donc depuis 15 ans déjà.

Seneweb.com
Par Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:07 | Lu 116 fois



Dans la même rubrique
< >

Samedi 15 Juillet 2017 - 21:03 Décès de Cheikh Mbengue, Dg de la CMU

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES