Facebook retire une photo de coude pensant y voir des seins

Facebook ne rigole pas avec les photographies inappropriées. Poster un cliché de femme en train de prendre un bain était donc un pari risqué et c'est sans surprise que le site a bloqué cette image


Facebook retire une photo de coude pensant y voir des seins
Sauf qu'à y regarder de plus près, la photo n'a ament rien d'indécenbsolut. Non, ça n'est pas un sein que l'on croit voir au premier plan mais un coude innocent.
Posté sur profile facebook du site internet de Theories of the Deep Understanding of Things, le cliché avait pour but de mettre à l'épreuve les conditions d'utilisation du réseau social en ce qui concerne les photos inappropriées. Interrogé par le HuffPost , le site dit avoir voulu ainsi savoir si la politique de Facebook se basait sur l'indécence d'une image ou sur l'impression d'indécence qu'elle pouvait donner.
Et la réponse n'a pas tardé. Sans prévenir, Facebook a enlevé la photo assurant qu'elle allait à l'encontre des conditions d'utilisation du site. Une décision qui a bien fait rire l'équipe de Theories of the Deep Understanding of Things qui a ironisé sur son profil Facebook : "les modérateurs de Facebook ne savent même pas faire la différence entre un coude et un (...) sein"
Sources..Huffingtonpost.fr
Le Lundi 26 Novembre 2012 à 16:39 | Lu 190 fois

INSOLITE


Thiès - PHARMACIES de Garde du 23 au 30 Mai 2015 - Lamp FALL : Dr Souleyemane BOCOUM 33 951 47 63 Médina FALL Tally Keur Cheikh prolongé Champs de course : Dr Pape Saliou Baila DIALLO 33 9520363 Angle Laobé Diamaguene Rakhmane Grand-Standing :
Dernières vidéos
Thiesvision.com | 19/02/2015 | 344 vues
00000  (0 vote)
Thiesvision.com | 07/01/2015 | 726 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 20/08/2014 | 459 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 01/08/2014 | 309 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 09/07/2014 | 41371 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
Thiesvision.com | 04/05/2014 | 121 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter