[Flashback] - Sénégal: les libéraux au pouvoir pour 7 ans encore. Vers un duel Wade-Macky au 2nd tour

Thiesvision.com - On s'achemine inévitablement vers un duel Wade-Macky au second tour de l'élection présidentielle sénégalaise dont le premier round est prévu le 26 février prochain. L'ancien premier ministre Macky Sall, sans grande surprise, devrait jouer le rôle historique d'Abdoulaye Wade en 2000 face à Abdou Diouf.


[Flashback] - Sénégal: les libéraux au pouvoir pour 7 ans encore. Vers un duel Wade-Macky au 2nd tour
Le Sénégal n'est pas la France, pourrait-on dire car la dictature des sondages ne dicte pas sa loi au pays de la Téranga, où les désertions et ralliements se multiplient au profit de l'ancien premier ministre et maire de Fatick Macky Sall, qui a occupé successivement les plus hautes fonctions au sein de l'Etat, excepté la présidence. Après son départ du PDS, l'élection de Macky Sall à la tête de la collectivité dont il est originaire, et son refus catégorique de retrouver la "famille libérale", ont jusqu'ici joué en faveur de celui qui fut directeur de campagne du candidat Wade en 2007. Macky Sall aura été celui qui a réalisé les plus grands travaux sous Wade, il aura été aussi le président de l'assemblée nationale à avoir cautionné les projets de loi les plus impopulaires, les plus controversées sous l'alternance. Le vote ethnique dont certains refusent de parler, va nécessairement profiter à Macky Sall, du fait de son métissage culturel (peul et sérère), deux ethnies représentant respectivement 23,8 et 14,7 % de la population sénégalaise des indépendances à nos jours. Un rapprochement Macky-Tanor Dieng ne pourrait que renforcer la dynamique, la machine à gagner déjà enclenchée par le maire de Fatick.
Aussi, pour bon nombre de militants PDS opposés à la politique du président Wade, Macky Sall pourrait constituer une alternative car à défaut de pouvoir voter socialiste, ils auront le sentiment d'être toujours fidèles à leur parti, le PDS, dont Macky Sall ou Idrissa Seck devraient hériter en toute logique, si Wade avait une seule fois pensé et organisé sa succession à la tête du parti. On pourrait dire la même chose pour ces militants socialistes opposés à Ousmane Tanor Dieng: Macky Sall, en définitive, pourrait servir de trait d'union entre tous les mécontents et frustrés des régimes socialiste et libéral, une sorte de bassin de rétention entre l'opposition et le pouvoir.
Parce qu'il jouit d'un charisme et d'une popularité qui sans aucun doute, vont faire de lui l'homme du second tour, la candidature autour de laquelle devront se retrouver tous les adversaires de Wade. Reste l'équation de ces partis et coalitions de partis qui n'auraient aucune gêne à regagner la maison du père, la "famille libérale", le PDS, au second tour de l'élection. Car il y aura bel et bien un second tour, Wade lui-même malgré sa popularité (il l'est encore) entachée par sa gouvernance très controversée, ne peut en aucun cas remporter l'élection avec plus de 50% des suffrages exprimés au soir du premier tour. La multiplicité des candidatures et l'émiettement actuel de l'électorat et de la classe politique sénégalaise, rendent inévitable voire incontournable le second tour malgré le bluff incessant des partisans du pouvoir. En attendant d'être édifié sur la décision du Conseil constitutionnel quant à la validité ou non de la candidature du président Wade, qui à 85 ans rempile pour un nouveau mandat à la tête du Sénégal.
Momar Mbaye
Thiesvision.com
Rédigé par le Mercredi 25 Janvier 2012 à 17:05 | Lu 1443 fois




1.Posté par DOF le 25/01/2012 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Momar,
Il ne reste plus qu à poser ta candidature pour devenir le directeur de la communication de Macky Sall. Tu viens de perdre le peu de crédit qu'on pouvait donner à tes analyses politiques. Cela se voit que tu n'y comprends rien. Tu n'analyse rien. Tu décrète un deuxième tour très peu probable. Tu valides la candidature de Wade. Quelle honte!

Beaucoup seront surpris par cette élection présidentielle sénégalaise.

Bonne continuation quand même.

2.Posté par Momar Mbaye le 26/01/2012 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher, j'aimerais juste préciser le fond de ma pensée. D'abord je n'ai pas validé la candidature de Wade que j"ai toujours dénoncée. Nous tous, restons suspendus à la décision du Conseil constitutionnel, j'en parle d'ailleurs à la fin du texte.
Toutefois, je pars du scénario d'une validation éventuelle de sa candidature par le Conseil, ce qui est très probable. Car c'est le contraire qui devrait surprendre. Je vois pas pourquoi ces juges nommés par Wade invalideraient sa candidature. Ce qui ne veut pas dire qu'ils vont le faire. Donc, si Wade est candidat, il devra faire face à toute une "meute" d'adversaires politiques, dont le plus pesant politiquement, d'après mon opinion, est Macky Sall. Il n'y a aucun mal à le dire. Les appréciations personnelles ou partisanes que l'on pourrait avoir sur tel ou tel candidat importent peu, et ont peu à voir avec ce que ce représente tel ou tel candidat politiquement.
Wade candidat, sera forcément au second tour, car lorsqu'on est un président sortant, on bénéfice en général d'une certaine légitimité, ce qui ne veut pas dire qu'on va remporter les élections haut la main. Sarkozy, quoique malmené dans les sondages, avec la montée en force de F. Hollande, sera forcément au 2nd tour. Son absence du second tour relèverait d'une situation exceptionnelle, voire de l'irréel. Ensuite, ce n'est pas parce que la tenue des élections au Sénégal serait improbable, que l'on devrait pour autant s'arrêter de réfléchir sur qui pourrait être au second tour. Ne pas prendre en considération la montée en force de Macky Sall, revient à nier une évidence. Ce n'est pas par hasard que j'ai parlé des sondages en comparaison avec ce qui se fait en France par exemple. Enfin, pour en revenir à l'article, j'ai exprimé une opinion, qui n'est pas forcément partagée par tout le monde, et heureusement encore, d'où l'intérêt du débat d'idées. Personnellement, la seule surprise que j'attends de cette élection, c'est l'invalidation par le Conseil de la candidature de Wade. C'est le meilleur cadeau que l'on puisse faire aux Sénégalais en cette nouvelle année 2012 que beaucoup redoutent pour notre cher Sénégal. Merci à vous

3.Posté par Mahoudia le 26/01/2012 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Momar,

Ton article en surprendra plus d'un, dont moi-même;
Ta posture de journaliste est authentiquement contraire
à l'esprit partisan que tu as décliné par ton article !
Egalement l'éthique et la déontologie t'exigent de toujours
observer une neutralité absolue, eu égard à ton rôle d'informer
les lecteurs que nous sommes.

Cordialement

4.Posté par DOF le 26/01/2012 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Momar,
Merci d'avoir essayé de donner des explications. C'est tout à ton honneur, mais c'est encore laborieux.
Quels sont les sondages qui te donnent une idée de la montée en puissance de Macky? Sur quoi tu te bases pour donner les autres leaders de l'opposition battus. Si tu te veux analyste politique, tu ne devrais pas te contenter de hurler avec les loups. Macky monte en puissance? OK. Mais Ibrahima Fall aussi monte en puissance. Le PS de Tanor mobilise. Et Idy reprend du poil de la bête depuis qu'il a recommencé à faire de la politique. Ton parti pris pour Macky aurait pu se comprendre d'il s'agissait d'un simple commentaire de forum, mais de la part de l'analyste politique que tu es, c'est trop trop léger. Ma position me permet de voir et de travailler sur des sondages crédibles, pas commandités par Moubarak lo qui est dans l'équipe de campagne de Macky. Et ces sondages disent autre chose qui ne te plairait pas surement.
Il s'y ajoute qu'avec le titre de ton article, tu fais carrément du TRAFIC D'INFLUENCE en essayant de pousser les indécis à voter utile, ...en faveur de Macky
Je t'avais repéré comme un jeune intellectuel avec un bon potentiel, mais que je constate que tes émotions, tes états d'ames et des désirs personnels biaisent souvent tes analyses. Je trouve cela triste.

Bonne continuation quand même.

Nouveau commentaire :

La Chronique de Seydina Seck | ACTU MAG - LE MAGAZINE de L’ACTUALITÉ | ARCHIVES D'ACTU | REVUE DU NET: L'actualité vue Par Les sites internet


PEOPLE

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

Oumar Pène de retour à Dakar "dans quelques jours" (manager)

Dernières vidéos
ARCHIVES D'ACTU
Thiesvision.com | 15/09/2012 | 429 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ARCHIVES D'ACTU
Thiesvision.com | 25/08/2012 | 238 vues
00000  (0 vote)
ARCHIVES D'ACTU
Thiesvision.com | 30/01/2012 | 423 vues
00000  (0 vote)
ARCHIVES D'ACTU
Thiesvision.com | 03/10/2011 | 312 vues
00000  (0 vote)
ARCHIVES D'ACTU
Thiesvision.com | 30/09/2011 | 1045 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter