Page

Homicide involontaire: Le centre hospitalier de Mulhouse condamné à 25.000 euros d’amende, sursis pour le personnel médical

Après la mort en janvier 2003 d’un homme de 78 ans en raison d'une succession d'erreurs de manipulation, l'hôpital de Mulhouse a été condamnée de jeudi à 25.000 euros d’amende.


Homicide involontaire: Le centre hospitalier de Mulhouse condamné à 25.000 euros d’amende, sursis pour le personnel médical
Trois membres du personnel soignant écopent d'un sursis de six mois alors que le parquet avait requis "des peines allant de 6 à 8 mois de prison avec sursis pour les trois prévenus et une amende de 30 000 à 35 000 € pour l’hôpital en tant que personne morale", rapporte le quotidien régional DNA. Une erreur médicale commise par une élève infirmière avait causé en 2003 la mort d'un patient de 78 ans, "hospitalisé au service ORL depuis trois semaines pour un cancer du larynx". Ce dernier "s’était vu administrer par erreur, la veille au soir, un produit morphinique initialement destiné à son compagnon de chambre", précise le quotidien, qui toutefois indique que l'élève infirmière avait elle-même alerté le chef de service peu après les faits: les soins n'ont pas permis de sauver la vie du patient à la santé précaire, lequel succombe le lendemain d'un surdosage de morphine.
Suivi en février 2003 de l'ouverture d'une information judiciaire. Au terme de l'instruction close en 2010, l’élève infirmière, qui "décrit un environnement de travail où les règles n’étaient pas forcément toujours très cadrées et un service où la charge de travail explosait", a été condamnée à de la prison avec sursis, de même que l’infirmière titulaire en poste dans le service ORL et le médecin de garde aux urgences. Le Centre hospitalier de Mulhouse, personne morale, condamnée à 25 000€ d'amende.
Thiesvision.com
Par Le Jeudi 10 Novembre 2011 à 14:48 | Lu 984 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE