Page

Il prend un mois ferme pour son évasion après la mutinerie de Rebeuss

Pape Amadou Seck peut s’estimer heureux. Il a été condamné à six mois de prison dont un mois ferme pour son évasion de la prison de Rebeuss quatre jours après la mutinerie.



Préposé pour le nettoyage, il avait réussi à s’échapper sans attirer l’attention des gardes. Il a été arrêté à Touba deux semaines plus tard, alors qu’il venait de Kaolack où il s’était rendu au lendemain de son évasion, après une nuit passée chez ses parents à la Cité des enseignants à Dakar.

Il devait sortir de prison au mois de décembre prochain au terme de sa peine écopée pour une affaire de vol en réunion. C'est pourquoi lorsqu’il s’était présenté chez ses parents après son évasion, ces derniers, a-t-il raconté à la barre, lui ont demandé de retourner en prison. Mais n’a pas suivi ce conseil. (Source : L’AS)/Seneweb
Par Le Mercredi 19 Octobre 2016 à 08:38 | Lu 64 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES