Page

Insécurité et médicaments frauduleux : La colère effervescente des pharmaciens


Le mot d’ordre de grève de l’Ordre des pharmaciens a été largement suivi à Matam. A l’instar des autres régions du pays, les pharmaciens de Matam ont eux aussi fermé leurs portes entre 8 heures et 15 heures. Dans la matinée, le Syndicat des pharmaciens de Matam a rencontré le gouverneur pour lui remettre son mémorandum. Selon Maye Badiane, président du Syndicat des pharmaciens de Matam, ils réclament entre autres, le renforcement de leur sécurité, notamment les services de garde, la fermeture des dépôts illégaux, le vote de la loi réprimant la vente de médicaments illicites.
Pour rappel, ce mot d’ordre de grève de l’Ordre des pharmaciens intervient suite au braquage de la pharmacie «Yellitaré» de Ndioum, où deux individus ont été tués la semaine dernière.

d.dem@lequotidien.sn
LeQuotidien
Par Le Dimanche 13 Novembre 2016 à 08:12 | Lu 122 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES