Insultes racistes: Blatter fait marche arrière sur le cas Boateng

Le président de la Fifa a apporté son soutien au milieu milanais..


Même le tout puissant patron de la Fifa Sepp Blatter se fait parfois tirer les oreilles. En préambule de la cérémonie sur le Ballon d’Or, il est revenu sur ses propos tenus dimanche dans un journal emirati pour finalement soutenir l’initiative de Kevin Prince Boateng, qui avait quitté le terrain avec son équipe de l’AC Milan lors d’un match amical dans le Sud de l’Italie pour protester contre les insultes racistes de certains supporters. «C’était un signe courageux de quitter le terrain. Il faut lutter contre toute forme de racisme».
Des propos diamétralement opposés à ceux tenus dans le journal The National dimanche: «Quitter le terrain? Non. Je ne crois pas que cela soit la solution. La seule solution est d'être très sévère sur les sanctions et les sanctions doivent être un retrait de points ou quelque chose de similaire».
20minutes
le Mardi 8 Janvier 2013 à 08:13 | Lu 93 fois

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


Nouveauté : Visitez LePeuple.sn

THIES - Actu région

Tournée politique : Cheikh Kanté et «ses» imams vilipendent Wade à Thiès

Thiès, 1ère étape de la tournée nationale de Ibrahima Fall

Réponse à Abdoualye Wade : A Thiès, la Cojer lance la caravane «Paix et vérité»

Le DG de La Poste loge 300 étudiants de la COJER de Thiès (bénéficiaires)

Menaces de grève à Transrail : Les travailleurs dénoncent les lenteurs notées dans l’application du nouveau chemin institutionnel

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter