Page

Jammeh, la traque commence

Ousmane Sonko, l'ancien ministre de l'Intérieur gambien a été arrêté en Suisse suite à une plainte pour des faits de torture. Au même moment, le général Borra Colley, chef des tueurs de Jammeh- les "jungullars"- tombait en Casamance alors qu'un témoignage révèle le rôle direct de Yahya Jammeh dans l'exécution d'un soldat soupçonné d'avoir une aventure avec son épouse.




Deux proches de Yahya Jammeh soupçonnés d'avoir été les exécutants de ses plus basses manœuvres ont été arrêtés en l'espace de quarante et huit heures. En effet, l'ancien ministre de l'Intérieur gambien,

Ousmane Sonko a été interpellé hier, par la police suisse après une plainte de l'Ong Trial International qui avait sollicité, "au regard des soupçons qui pèsent sur l'ancien ministre", "l'ouverture rapide d'une procédure à son encontre pour faits de torture".

"Ace jour, les crimes du gouvernement Jammeh n'ont jamais été jugés, et les bourreaux jouissent d'une impunité totale. À l'heure où la Gambie se prépare à une transition démocratique, ces développements envoient un fort message d'espoir aux victimes", a réagi d'ailleurs l'Ong après l'arrestation de Sonko qui fut ministre de l'Intérieur de Jammeh de 2006 à 2016.

Quelques mois avant la Présidentielle gambienne, Ousmane Sonko avait fui le pays en passant par le Sénégal. Il avait d'ailleurs été brièvement bloqué à l'aéroport de Dakar avant d'être autorisé à prendre l'avion. Presque au même moment, un autre "tueur" de Jammeh était interpellé par la Force de la Cedeao.

Selon les informations de Libération, il s'agit du général Borra Colley qui était le chef des "jungullars" ces tueurs froids à la solde de l'ancien despote. Durant plusieurs années, Colley a dirigé la sinistre prison de Mile 2. Des sources renseignent que Borra Colleyavait réussi à quitter la Gambie par la frontière terrestre à la suite du départ en exil de Jammeh. Mais, il n'est pas allé loin puisqu'il a été intercepté en Casamance.

Ces deux développements interviennent au moment où à Banjul des voix s'élèvent pour accuser Yahya Jammeh d'être le commanditaire du meurtre d’Ello Jallow, un militaire membre de la protection rapprochée de son épouse Zeinab. Ello Jallow aurait été tué sur ordre de Jammeh qui le soupçonnait d'avoir une relation cachée avec son épouse. Maintenant que le régime du dictateur est tombé, la famille de Jallow qui s'était emmurée dans le silence, de peur de représailles, a décidé de porter plainte...
Cheikh Mbacké Guissé – Libération
Seneweb.com
Par Le Vendredi 27 Janvier 2017 à 10:29 | Lu 66 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES