Page

La crédibilité du scrutin dépendra des performances de la Cena (Pnud)

Dakar, 14 juil (APS) – La crédibilité des prochaines élections législatives dépendra largement des performances de la Commission électorale nationale autonome (CENA), a soutenu le Représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).




’’La crédibilité des prochaines élections dépendra largement des performances de la CENA ainsi que de ses démembrements répartis sur l’ensemble du territoire national’’, a dit, jeudi, Matthieu Ciowela, Directeur Pays du PNUD.

Il s’exprimait lors d’un atelier de formation sur les nouvelles dispositions du code électoral à l’intention des membres des Commissions électorales départementales autonomes (CEDA).

Pour M. Ciowela, ‘’l’engagement et l’appropriation de tous les apprenants seront ainsi déterminants lors de ce scrutin’’.

‘’Pour une réussite optimale de la supervision des élections, il est fondamental que tout agent de la CENA, tout contrôleur puisse mener sa mission avec les compétences techniques requises, toute l’efficacité nécessaire, avec impartialité et intégrité’’, a t –il relevé.

Devant le président de la CENA et ses collaborateurs il a souligné que l’institution s’est en effet, dotée, durant ces dernières années de solides prérogatives pour ‘’remplir sa mission principale qui est d’organiser, superviser et de contrôler les opérations électorales’’.

Dans cette perspective, la CENA a ‘’toujours veillé à la bonne organisation matérielle des opérations électorales, assuré la régularité, la transparence, la sincérité des scrutins en garantissant aux électeurs, ainsi qu’aux candidats en présence, le libre exercice de leurs droits’’.

La formation prévue sur deux jours s’inscrit dans la continuité des efforts déjà menés et les progrès acquis en matière de cadre légal, de fichier électoral, de contrôle et de sensibilisation des électeurs.

Elle offre la possibilité aux principaux acteurs du contrôle de mieux appréhender les enjeux du prochain scrutin des législatives prévues le 30 juillet et de s’équiper des outils et approches pratiques nécessaires pour la réussite de cette échéance si importante pour le Sénégal.

En 2014, le PNUD a renforcé le leadership de plus de 200 femmes élues des régions de Mbour, Kolda, Thiès et Ziguinchor, dont une cinquantaine ont été cooptées au sein d’un Réseau des Femmes pour la Bonne Gouvernance.

Le soutien du PNUD durant les élections locales de 2014, à travers le Caucus des femmes leaders a permis d’accompagner le renforcement de quelque 650 femmes et la sensibilisation de plus de 8000 femmes candidates inscrites sur les listes électorales.

La 12ème législature a enregistré un taux de présence de 42% de femmes au Parlement.

ADL/OID
APS
Par Le Vendredi 14 Juillet 2017 à 08:54 | Lu 72 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES