« Laissez notre Premier ministre travailler ! »

Par Momar Mbaye - C’est ce bout de phrase accompagné d’un texte bien en évidence sur une pleine page que l’on peut trouver ces derniers jours dans plusieurs quotidiens de la place. Une publicité-propagande indigne d’un régime qui se réclame de la rupture.


« Laissez notre Premier ministre travailler ! »
Une ligne de défense très légère voire ridicule pour celui qui jusqu’à un passé récent, était perçu comme un géant, un modèle pour sa génération du monde de la finance, une référence en terme d’éthique et de probité.Un organe de presse qui se respecte devrait se garder de vendre à ses lecteurs une publicité aussi grotesque au profit d’un Premier ministre rattrapé par un passé que l’on croyait « refoulé » pour toujours. Nul besoin donc de psychanalyser un Abdoul Mbaye mal-en-point. Et cette pétition sous le couvert d’une publicité, en est l’attestation. Car à défaut de convaincre, les partisans du Premier ministre ont rivalisé dans l’excès de communication : ils croient pourvoir amener l’opinion à fermer les yeux sur une évidence, ou à regarder Abdoul sans voir à travers les lunettes transparentes de Mbaye, la couleur « noire » de ces milliards de francs tchadiens, blanchis avec l’aval des autorités sénégalaises de l’époque. Mais il n’a pas suffi au chef du gouvernement de flirter avec l’argent sale : il a fallu à ses collaborateurs, descendre très bas, jusque dans le caniveau, pensant pouvoir acheter à coup de billets de banque ce que le charisme et l'éloquence jusqu’ici collés à l'image du Pm, ne peuvent plus désormais vendre aux Sénégalais. Les journaux dakarois en ce qui les concerne, se frottent les mains d’avoir monnayé leurs services au profit de l’image écornée d’Abdoul Mbaye. Mais il est à se demander quelle sera la position de Macky Sall dans cette affaire, lui qui dans son message à la nation du 3 avril dernier, avait promis de « ne protéger personne ». Pas même Abdoul Mbaye ?Notre pays pour sa part, s’est engagé à juger Habré, mais ira-t-il jusqu’au bout dans ce dossier aux implications multiples à un niveau insoupçonné ?

Abdoul Mbaye n’a pas besoin d’être défendu. Ni au détour d’une campagne publicitaire dans les colonnes d’un journal, ni par un diplomate que l’on pourrait soupçonner d’ingérence parce que faisant du Pm un symbole de « l’éthique », à l’heure où nos compatriotes restent très sceptiques sur le sens de l’éthique même concernant Abdoul Mbaye.

« Laissez les Sénégalais apprécier ! », pourrait-on rétorquer aux attachés de presse et conseillers en communication qui envahissent les quotidiens de la place. Cherchant à blanchir Abdoul Mbaye, ils ne font que l’enfoncer davantage. Et c'est regrettable.
Momar Mbaye
Rédigé par le Lundi 19 Novembre 2012 à 18:08 | Lu 212 fois




1.Posté par TCHEY LII le 22/11/2012 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MONSIEUR MBAYE, VOUS AVEZ LE SOUTIEN DU PEUPLE SENEGALAIS. NE VOUS LAISSEZ PAS DISTRAIRE PAR SES VOLEUR DE LA REPUBLIQUE.
MACKY A ETE ELU SUR UN AIR DE PLEBICITE, DONC LE PEUPLE QUI L'A ELU AVEC PLUS DE 60% EST TOUJOURS ET ENCORE AVEC LUI. VOTRE REUSSITE EST LA NOTRE.
COURAGE ET BONNE CHANCE.
UN PATRIOTE.

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

CULTURE

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Sénégal : Touba hors la loi ?

Culture: Mbagnick Ndiaye invité à poursuivre les chantiers des professionnels

Dernières vidéos
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 23/08/2012 | 386 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 28/02/2012 | 1431 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 29/11/2011 | 590 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 02/09/2011 | 603 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter