Le Député Mbaye Niang veut « voiler » le monument de Wade

Mbaye Niang, député du Mouvement de la réforme pour le développement social, est l’un des plus irréductibles pourfendeurs du Monument de la Renaissance Africaine. Selon le site Nettali.net, il a encore fait part de son aversion pour l’œuvre si chère à Wade en commission technique de l’Assemblée nationale.


Le Député Mbaye Niang veut « voiler » le monument de Wade
Au moment de la construction de cette œuvre d’art qui surplombe Dakar, Mbaye Niang avait estimé que le pagne de la dame représenté était trop court et que les personnages étaient presque nus. Aujourd’hui, il ne démord pas. A ses yeux, le Monument de la Renaissance africaine est trop dévêtu. Face au ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, Imam Mbaye Niang a demandé de le couvrir d’un voile. Ce que ce dernier a refusé.
Lors de la déclaration de politique générale du Premier ministre Abdoul Mbaye, le député avait parlé de son sujet favori : le Monument de la Renaissance africaine dont il réclamait l’audit. «Les personnages ne représentent pas le type africain dans leur apparence tout comme leur nudité n’est pas conforme aux traditions africaines. Ce monument consomme de l’électricité, de l’eau, emploie un personnel rémunéré à ne rien faire  et aurait dû contribuer au financement de la Case des Tout Petits », avait-il dit dénonçant une nouvelle fois ce monument.

A cette occasion, il avait demandé qu’ils soient habillés. Mbaye Niang fait partie de ceux qu’on appelle au Sénégal les arabisants. Il a obtenu son certificat d’études en langue arabe en 1968. Il poursuit des études au Maroc et y obtient le baccalauréat scientifique. Il entre ensuite à l’Ecole d’aviation civile et de météorologie de Tunis, avait auparavant obtenu son certificat d’études en langue arabe en 1968, puis il est envoyé au Maroc pour poursuivre ses études.
Le parchemin de cet établissement en poche, Imam Mbaye Niang rentre au Sénégal et intègre en 1981 l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), comme cadre technique.
Imam de la mosquée « inachevée » de la cité Asecna, il s’est fait connaître comme député en 2007, défendant sans relâche les intérêts du peuple, de la religion et des traditions. Il se fait le porte-étendard d’une certaine idée de la politique.
Avec Nettali.com
Rédigé par Neega Mass le Lundi 19 Novembre 2012 à 17:08 | Lu 174 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

Thiès: La journée mondiale du théâtre célébrée ce vendredi au Centre culturel

Thiès : 7 personnes déférées pour détournement de 35 000 litres de carburant d’une valeur de 15 millions

L'ultimatum de l'Etat à Jaber: L’inquiétude gagne les rails à Transrail

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

Thiès : les élèves fêtent la journée internationale de la Francophonie

PEOPLE

Gambie : Le message touchant de Zineb Jammeh à son époux sur Twitter

[ Carnet Rose ] Tounkara ca kanam: L'animateur choisit sa Niarél* parmi les journalistes d' El Hadji Ndiaye

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015