Page

"Le Sénégal, une référence et une influence" (François Hollande)

Le Sénégal est une référence en Afrique, "une influence et une puissance" au service de la paix et du développement a affirmé, mardi soir, le président français François Hollande au cours du dîner d’Etat organisé en l’honneur de Macky Sall.


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Ousmane Ibrahima Dia+++

M. Hollande a salué la "responsabilité" du Sénégal au sein de la CEDEAO (Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest), à l’UA (Union africaine) et aux Nations Unies, rappelant que Dakar avait répondu à l’appel du Mali lorsque ce pays était envahi par des jihadistes en 2013.

Au sujet du Mali, il a annoncé que le Sénégal va renforcer sa contribution à la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali) en 2017 en déployant des forces au centre du pays.

Evoquant l’histoire, François Hollande a rappelé "les liens indéfectibles" entre le Sénégal et la France, le sacrifice des tirailleurs sénégalais.

A ce propos, le chef de l’Etat français a souligné son "attachement" à la construction d’une "mémoire partagée", invitant à "regarder l’histoire avec lucidité" et à construire "l’avenir avec sérénité".

François Hollande a évoqué le "drame" de Thiaroye 44 et remis au Sénégal 2 millions d’archives des tirailleurs sénégalais.

Le président français a rappelé les "difficultés" de ces anciens combattants à "faire valoir leurs droits ici en France" et déclaré avoir "donné des instructions pour que leur demande de naturalisation soit traitée avec bienveillance et rapidité".

François Hollande a aussi parlé des défis liés à la protection de l’environnement, saluant le développement de l’énergie solaire au Sénégal.

Parlant de la coopération économique, le chef de l’Etat français a rappelé que la France est le premier partenaire du Sénégal en Afrique, mettant en exergue les projets d’infrastructures, d’accès à l’eau.

Selon lui, l’Agence française de développement (AFD) soutient 5 projets pour un montant de 1 milliard d’euros.

Il a également évoqué la coopération culturelle avec la perspective du partenariat entre le Musée du Quai Branly et le musée des civilisations noires de Dakar pour "faire circuler des œuvres" entre les deux pays.

Il a annoncé que le Sénégal sera au cœur de l’Institut du monde arabe, en 2017, lors d’une exposition qui fera découvrir "les trésors et la splendeur de l’islam en Afrique".

Toujours sur la culture, Hollande a salué la mémoire du sculpteur sénégalais Ousmane Sow, décédé récemment.

En outre, François Hollande a salué la "volonté" de Macky Sall "d’ancrer le Sénégal dans la modernité", de permettre son émergence et montrer que l’Afrique est le continent de l’avenir et que le Sénégal est son "avant-garde".

OID/PON
APS
Par Le Mercredi 21 Décembre 2016 à 12:10 | Lu 139 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES