Le Top 10 Seneweb des personnalités de l’année 2012…

Ils ont marqué l’année 2012. Du sport à la culture en passant par la politique et les affaires judiciaires, nombre de personnalités se sont illustrées en cette année 2012 au Sénégal. Seneweb News a effectué un classement en fonction des apports et influences des uns et des autres dans leurs domaines respectifs.


Le Top 10 Seneweb des personnalités de l’année 2012…
10. Le Thiat (cadet) en a marre de Wade

Une des figures de proue du mouvement Y en a marre, le rappeur Thiat s’est distingué par son opposition avec ses pairs à la candidature à un troisième mandat du président Wade. Arrêté en juillet 2012 puis placé en garde à vue pour « offense » au chef de l’Etat, Thiat et Cie tiendront bon, malgré les pressions du régime. Ils contribuent à un éveil des consciences qui sera favorable à la chute du pouvoir d’Abdoulaye Wade. le mouvement gagnera en reconnaissance au niveau international et inspire même des Togolais qui créent un Y en a marre version Etiamé.

9. Macky Sall, l’outsider devenu président

Il aura été la révélation de l’année 2012 lorsqu’il s’invite à la surprise (presque) générale au second tour de la Présidentielle de février 2012 pour affronter le sortant, Abdoulaye Wade dont il fut le Premier ministre. A la tête de la coalition Bby, son élection à plus de 65% des suffrages feront de lui le président le mieux élu de l’histoire politique du Sénégal, l’outsider devenu président de la République du Sénégal. Sa formation politique, l’Apr, a à peine trois ans d’existence lorsque Macky Sall se lance dans la conquête du pouvoir.

8. Serigne Mansour Sy et le khalifat vacant

Son décès en France aura fédéré les hommes politiques de tous bords. Propulsant ainsi la capitale de la Tijaniya sur le devant de la scène avec l’évacuation depuis l’Hexagone du corps de Serigne Mansour Sy, khalife général de la confrérie Tijane. Toutefois, l’interrogation majeure porte sur le successeur du défunt Khalife : le trône toujours vacant, fait objet de toutes les spéculations après la désignation de Cheikh Tidiane Sy Al Mahtoum, qui tarde à prendre ce qui lui revient.

7. Youssou Ndour, une voix pas si dissonante en politique


Mobilisation contre le régime Wade, opposition à sa candidature à la présidentielle de février 2012. Youssou Ndour aura eu raison du vieux président dont il participe de manière active à la chute le 25 avril 2012. Le chanteur est nommé ministre de la Culture et du Tourisme dans le 1er gouvernement d’Abdoul Mbaye, Premier ministre de Macky Sall. Sa candidature comme sa nomination dans le gouvernement auront fait le tour de la planète, au point d’être comparé au Haïtien Michel Martelli.

6. Balla Gaye 2, le nouveau Roi des Arènes


Le tombeur du Roi des Arènes Yékini est entré dans l’histoire de la lutte après sa victoire mémorable sur le lutteur de l’écurie qui a régné une dizaine d’années dans l’arène sénégalaise. Balla Gaye 2 aura posé aussi des actes notoires en faveur du retour de la paix en Casamance, son terroir d’origine.

5. Mimi (en)Tourée de dossiers brûlants

Le monde de la Justice en ébullition n’est pas sans rapport avec la nomination d’Aminata Touré à la tête du troisième pouvoir. De l’arrestation de Cheikh Béthio Thioune à l’affaire Luc Nicolaï & Co en passant par les auditions de la Crei, Aminata Touré reste la ministre du gouvernement la plus active, la plus médiatisée. Elle n’est pas porte-parole du gouvernement mais monte au créneau pour fixer la ligne de conduite et donner le la gouvernemental. L’image de dame de fer ne semble pas lui déplaire, tant elle prend plaisir à son nouveau rôle qui est de traquer les auteurs de crimes économiques. La réactivation de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, la Haute Cour de Justice, le procès de Hissène Habré à Dakar, autant d’évènements qui font de Mimi Touré une personnalité incontournable du jeu politico-judiciaire. La Garde des Sceaux que certains annoncent déjà à la Primature, en arrive même à éclipser le président Macky Sall et le Premier ministre Abdoul Mbaye auxquels elle n’a pas fini de ravir la vedette.

4. Aïda Samb, la révélation musicale 2012


Elle est sans doute la révélation de l’année 2012 sur le plan musical. Aïda Samb occupe le devant de la scène musicale avec son album hommage à son grand-père, le virtuose et griot Samba Diabaré Samb. Nominée aux Kora Awards 2012 dans la catégorie «Meilleure artiste féminin traditionnel africain », la chanteuse Aïda Samb a fini par imposer un style, une musique qui font d’elle une jeune chanteuse avec qui il faudra compter pour les années à venir.

3. Les « jeux dits » de Karim

On se demande s’il n’est pas seulement l’homme le plus populaire au pays de la téranga en ce moment. Karim Wade, devenu plus célèbre que son père Abdoulaye Wade, fait l’objet de fantasme pour la presse dont il est devenu le meilleur client. A en juger par sa place de vedette à la une des quotidiens dakarois, sites internet et magazines d’informations. Ses convocations devant les enquêteurs de la Cour de répression de l’enrichissement illicite suivies de près par les Sénégalais. Les « jeux dits de Karim » n’ont pas fini de faire la une des Jt et JP des organes de la place. Karim Wade, c’est le dernier du régime de Wade qui résiste encore après la chute du vieux président. Pour combien de temps encore ?

2. Cheikh Béthio Thioune, guide des thiantakones

Son emprisonnement en avril dernier aura le mérite de propulser sur le devant de la scène le jeune procureur de Thiès, Ibrahima Ndoye dont la conférence de presse tenue au soir de l’arrestation spectaculaire du guide des thiantakones, reste encore gravée dans les mémoires. Emprisonné à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès pour complicité de meurtre, les auditions multiples de Béthio Thioune et son transfèrement à la Rebeuss dakaroise sonneront telle une déclaration de guerre chez les disciples du marabout, qui manifestèrent violemment le 22 octobre 2012, mettant Dakar à feu et à sang. Perçu comme un électron libre au sein de la communauté mouride, Cheikh Béthio Thioune reste un personnage très controversé, du fait de ses propos et prises de position et son engagement politique aux côtés d’Abdoulaye Wade. Son mariage avec Adja Déthié Pène, sa septième épouse, a défrayé la chronique et semble avoir précipité sa chute.

1. Abdoulaye Wade, le sortant qui reconnaît sa défaite

Son geste élégant aura été un marqueur de l’année 2012. Après deux mandats à la tête du pays et une candidature très controversée à un troisième (mandat), le sortant Abdoulaye Wade reconnaît sa défaite au soir du 25 avril 2012 et appelle son adversaire Macky Sall, rendant possible ainsi la deuxième alternance. Abdoulaye Wade réitère donc un geste de son prédécesseur, le président Abdou Diouf qui l’avait appelé pour le féliciter de sa victoire en 2000. Depuis la France où il vit en retrait, Wade est l’absent le plus présent du débat politique au Sénégal. Il occupe la première place du Top 10 Seneweb des personnalités de l’année 2012.
Seneweb, avec Thiesvision
Rédigé par le Dimanche 30 Décembre 2012 à 10:47 | Lu 294 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

Mariama Sarr déplore le 'manque d’organisation' à la pouponnière de Mbour

Thiès: Serigne Mbaye Thiam promet de doter l'école Sud-Stade d'une classe numérique

Thiès - Christine St-Pierre, Ministre des Relations Internationales et de la Francophonie du Québec en visite à l'ENSA

Thiès : ouverture d'un mini-sommet francophone pour les jeunes

Thiès : 55 nouveaux volontaires du corps de la paix américain ont prêté serment

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter