Le capitaine s’agenouille pour crever (Par David Kpelly)

Thiesvision.com - Votre nom. Sanogo. Votre profession. Militaire. Votre grade. Capitaine. Capitaine Sanogo, vous êtes et vous resterez, aussi longtemps qu’Allah prête vie aux hommes, l’un des plus grands hommes, l’un des plus illustres capitaines que la République du Mali ait connus. Retenez ce nom, chers témoins, Capitaine Sanogo.


Le capitaine s’agenouille pour crever (Par David Kpelly)
Difficile de trouver des termes moins louangeurs que ceux d’Ahmadou Kourouma présentant le vénérable Koyaga dans « En attendant le vote des bêtes sauvages », pour qualifier notre illustre capitaine Sanogo. Voilà un homme qui, surgi de nulle part le 22 mars 2012 – des tréfonds d’un bar de bas quartier pour les mauvaises langues, a réussi à mettre fin au règne du président démocratiquement élu, Amadou Toumani Touré, à neutraliser tous les officiers gradés de l’armée malienne en un clin d’œil, à envoyer ou en prison ou en exil après les avoir moletés et humiliés une grande partie des hommes politiques les plus respectés du Mali dont l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, le Président de la Commission de l’Uemoa Soumaila Cissé… à s’attribuer tous les pouvoirs dans le pays, contrôlant toutes les institutions, du parlement au gouvernement, en passant par la presse étatique.
Retenez ce nom, chers témoins, Capitaine Sanogo. L’homme qui, en justifiant son coup d’Etat le 22 mars 2012, jurait au peuple malien de libérer le Nord de leur pays menacé par la rébellion touarègue, et qui a assisté, impuissant puis indifférent à la prise et à l’occupation de toute la zone menacée par une nébuleuse de criminels, de narcotrafiquants, de gangsters… à l’exil de plusieurs centaines de Maliens, à l’amputation de dizaines de Maliens, au viol, au vol, au pillage et à l’humiliation de plusieurs Maliennes, à l’endoctrinement de plusieurs jeunes du Nord Mali… Le même homme qui aujourd’hui, goinfré de pouvoir, narguant la très grande partie du peuple malien qui le chasse, toutes les institutions internationales africaines qui le dédaignent, toute la communauté internationale qui le méprise, et même les occupants des zones sinistrées du Nord qui ne veulent pas le sentir, discuter avec lui, ce même homme-là donc, craché comme une salive fétide par tous ceux qui peuvent régler cette crise malienne si complexe, qui se permet de faire arrêter et pousser à la démission un Premier ministre consensuel, nommé après tant de tracasseries, à un moment où chacun retient son souffle, pensant à une imminente solution à la crise. La grotte de Sisyphe est retombée, il faut la remonter, comme depuis le 22 mars 2012.
Le Mali est en crise. Oui. Mais le Mali reste un pays avec une autorité, fût-elle consensuelle, avec une hiérarchie qui doit être respectée, une hiérarchie que le Capitaine Sanogo, militaire, doit savoir respecter. Si Cheik Modibo Diarra doit être arrêté pour une raison ou une autre, ce pays, même en crise, connaît ceux qui sont chargés de le faire. On cherche le capitaine Sanogo dans toute la chaîne de décision du Mali, et on ne le trouve nulle part. Et pourtant, c’est bien lui qui commandite les arrestations, se substituant aux ministres de la Défense, de l’Intérieur, de la Sécurité… aux chefs d’ états-majors… Cheik Modibo Diarra est arrêté parce qu’il se contente de suivre son agenda personnel, que nous disent les « arrêteurs ».
C’est pourtant très angoissant que, neuf mois après avoir pris le pouvoir, le capitaine Sanogo, si attaché à respecter un agenda national et non personnel, ne soit pas encore arrivé à poser un seul acte concret, au-delà de ses déclarations à la télé, de ses discours à la nation, de ses communiqués de presse, au-delà de toutes ses mises en scène par médias interposés, ne soit, donc, pas encore arrivé à poser un seul acte concret pour la libération du Nord Mali.
Notoire. Il y a ceux qui veulent la libération du Mali, la fin de cette crise, et ceux qui ne la veulent pas, y tirant des privilèges qu’ils n’auraient jamais pu avoir si ce pays était resté normal. Ceux qui sont devenus président, ministres, conseillers, chargés de missions… par les bienfaits – leurs bienfaits, de cette crise. Des puissances qui veulent sauver ce pays perdu et d’autres qui veulent l’enfoncer, le diviser et l’exploiter. Cheik Modibo Diarra, Dioncounda Traoré, Alassane Ouattara, Blaise Compaoré, la France, l’Algérie, les Etats-Unis, la Mauritanie, le Qatar… la nébuleuse est grande, effrayante, impénétrable pour nous, petites bestioles, qui observons depuis nos abris de fortune. Chacun sait, dans cette grande bouillabaisse, ce qu’il veut au Mali, ou ce que veut le Mali de lui. Mais, chers témoins, retenez ce nom, Capitaine Sanogo. Retenez-le pour les archives, pour l’histoire. Car ce sera lui le seul nain de cette histoire, qui aura voulu danser avec les géants. Et qui aura été écrasé. Ecrasé juste.

PS : Titre inspiré du titre « La Gazelle s’agenouille pour pleurer », de l’écrivain togolais Kangni Alem.
Rédigé par le Jeudi 13 Décembre 2012 à 13:09 | Lu 111 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE


CULTURE

Le Cardinal Sarr dénonce 'les esclavages du mal'

[CINÉMA] Sénégal - «Le défi, c’était de filmer Mory et Magaye en même temps»

Décès du prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez

Pr Omar Sankharé invité de l'émission Entretien : "Abdoul Aziz Sy Dabakh était convaincu que Platon était un prophète"

Dakaa de Médina Gounas : les dispositions sécuritaires et sanitaires renforcées

Dernières vidéos
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 23/08/2012 | 381 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 28/02/2012 | 1416 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 29/11/2011 | 582 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 02/09/2011 | 595 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter
Vidéos Populaires
FAITS-DIVERS
Thiesvision.com | 31/08/2011 | 13757 vues
00000  (0 vote)
Vidéo à la Une
Thiesvision.com | 21/09/2011 | 12744 vues
00000  (0 vote)
1 sur 399