Les journalistes invités à s’assumer et à prendre leurs responsabilités

APS - D’anciens journalistes ont invité, samedi, lors du gala de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS), leurs confrères de la nouvelle génération à s’assumer et à prendre leurs responsabilités dans le traitement de l’information pour aller vers une presse de qualité, tout en participant à la stabilité du pays.


Les journalistes invités à s’assumer et à prendre leurs responsabilités
A l’hôtel Les Almadies où se tenait la cérémonie, ils étaient nombreux les anciens journalistes ayant fait les beaux jours de la presse écrite, de la radio et de la télévision à être présents.

Il en est ainsi de Lamtoro Dethié Ndiaye, parrain du prix meilleur reportage magazine, de Pathé Fall Dièye, premier directeur des programmes de la télévision, de Djibril Ba, premier directeur de la télévision nationale. Tous sont venus apporter un peu en viatique à leurs jeunes confrères.

‘’Vous nous réconciliez d’année en année avec la jeune génération de journalistes et vous nous donnez également la chance de leur donner comme viatique, le respect des faits qui resteront toujours sacrés’’, a indiqué le journaliste Mbaye Sidy Mbaye, en s’adressant aux membres de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS).

‘’Mon premier cours d’éthique et de déontologie, que je dispense débute chaque année sur le fait. Je dis à mes étudiants que le train qui arrive à l’heure est une information, et le train qui arrive en retard est aussi une information. Ne cherchez pas le mal mais plutôt rapporter les faits tels qu’ils sont’’, a-t-il ajouté.

Selon l’ancien journaliste de la RTS, Djibril Ba, ‘’l’auditoire sénégalais n’est pas n’importe quel auditoire. Il est pétri de grands esprits, d’intellectuels capables de comprendre et d’analyser tous les faits qui se présentent à lui’’.

Ainsi, la nouvelle génération de journalistes doit-elle être humble et avoir une modestie telle qu’en allant interroger une femme ou un homme, ‘’se dire qu’il en sait plus que moi sur cette question, mais quand même je tiens à lui dire ma vérité.’’

De son côté, le nouveau ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a invité les journalistes à travailler avec son département à l’avènement de la culture de la transparence au Sénégal.

‘’Tous les pays ont besoin d’un journalisme de qualité, d’hommes et de femmes libres dans la collecte et le traitement de l’information. C’est pourquoi nous vous tendons la main pour qu’ensemble nous construisions une nation forte’’, a-t-il dit.

‘’Ce pays est riche en ressources humaines, et c’est dans la conjugaison de nos efforts que nous allons établir une nation unie. Construire un Etat de droit avec la qualité des leaders pour que, demain, nous puissions nous retourner et céder la place à nos enfants et frères’’, a ajouté le Ministre.

Abordant la loi sur la dépénalisation de la presse, Cheikh Bamba Dièye a indiqué que le gouvernement sénégalais ne peut pas ne pas être insensible à ce sujet, mais qu’il revient aux journalistes d’accomplir leur mission et d’assumer leur responsabilité.

Cheikh Bamba Dièye était accompagné du ministre de l’Agriculture, Abdoulaye Baldé, et du ministre de la Bonne gouvernance, porte-parole du Gouvernement, Abdou Latif Coulibaly.

La soirée des jeunes reporters, qui coïncide cette année avec le départ de l’équipe de la présidente sortante Astou Mbène Kane, a primé cinq journalistes dans les catégories Presse écrite et magazine, photo, radio et télévision.

Le prix du meilleur article a été décerné à Aida Coumba Diop, correspondante du quotidien Walfadjri à Saint-Louis et celui d’encouragement à Pape Sambaré Ndour, de l’Observateur.

Dans la catégorie meilleure reportage radio, le prix a été remis à Awa Mbaye, de la Radio Futur Média (RFM, privée). Dans la même catégorie, le prix d’encouragement est allé au journaliste de la nouvelle radio Al Madina Fm, Mamadou Niang.

Youssouf Kaba, journaliste à la Télévision sénégalaise (RTS, publique) a reçu le prix du meilleur reportage télé, pour un reportage sur la gestion des ordures, alors que le prix d’encouragement est décerné à Ahmadou Diallo de Waltv.

La photographe Awa Mbaye de l’agence Apanews, elle, remporte le prix meilleur reportage photo, tandis que son collègue de Panapress, Alioune Mbaye, repart avec le pris d’encouragement.

Mais cette année, le prix du meilleur reportage magazine n’a pas été attribué à cause d’articles jugés moyens par le jury.

SDI/ASG
Rédigé par le Dimanche 16 Décembre 2012 à 17:12 | Lu 133 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

CULTURE

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Sénégal : Touba hors la loi ?

Culture: Mbagnick Ndiaye invité à poursuivre les chantiers des professionnels

Dernières vidéos
MEDIAS
Thiesvision.com | 15/05/2014 | 89 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
MEDIAS
Thiesvision.com | 02/02/2014 | 184 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
MEDIAS
Thiesvision.com | 01/02/2014 | 79 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter