Page

MESAVENTURE DE LA CELEBRE ANIMATRICE DE L’EMISSION « RACC »: Yama de la Sen Tv victime de tentative de viol et d’agression, l’auteur en garde-à-vue

yama
MESAVENTURE DE LA CELEBRE ANIMATRICE DE L’EMISSION « RACC »: Yama de la Sen Tv victime de tentative de viol et d’agression, l’auteur en garde-à-vue


MESAVENTURE DE LA CELEBRE ANIMATRICE DE L’EMISSION « RACC »: Yama de la Sen Tv victime de tentative de viol et d’agression, l’auteur en garde-à-vue
Les animatrices de télé sont averties. Des pervers se présentent comme des fans alors qu’ils sont de vulgaires malfaiteurs. Penda Guissé, plus connue sous le pseudonyme de Yama en a vécu l’amère expérience avant-hier mercredi. La célèbre animatrice de l’émission «Racc» a en effet été victime de tentative de viol et d’agression. Pour dire que ces pervers sont prêts à tout, c’est… chez elle-même que l’horreur a failli se produire. L’histoire qui frise l’insolite est des plus rocambolesques.
Jointe au téléphone, la célèbre animatrice encore appelée Pendo de son nom d’artiste, raconte sa mésaventure : «tout a débuté quand un Guinéen du nom de Amadou Diallo a tenté de me contacter afin que je fasse une prestation dans un mariage. Il s’est rendu à la Sen Tv dans un premier temps pour demander après moi. Le vigile qu’il a trouvé lui a fait savoir que je ne travaille pas les vendredis. Je ne sais trop comment il s’est débrouillé, mais il a cherché et trouvé mon numéro».
Encore sous le choc, Penda Guissé poursuit tout de même: «Il m’a appelée pour m’expliquer qu’il avait besoin de moi. Il m’a dit qu’il voulait que j’anime le mariage de son cousin qui, selon ses dires, est le fils de l’ex-président de la République de Guinée».
Sans se douter de quoi que ce soit et croyant avoir affaire avec un gentleman, Yama lui donne rendez-vous à la Sen Tv.
Lundi dernier 19 septembre, le Guinéen est pile à l’heure au sige du Groupe D média. Une fois à la Sen Tv, Amadou Diallo explique à l’animatrice de la Sen Tv ce qu’il attendait d’elle.
Penda Guissé : «Nous avons un peu discuté et je lui ai donné le numéro de mon frère Demba (Ndlr : il est artiste-musicien). Comme j’étais un peu pressée, j’ai pris un taxi pour rentrer. Avec notre hospitalité légendaire, j’ai proposé de le déposer en route. Ce qu’il a accepté. Je l’ai déposé à Derklé».
 
Quelques heures plus tard, Yama reçoit l’appel d’une personne qui s’est présentée comme étant le cousin du Guinéen. Alors qu’en réalité, c’est Amadou Diallo qui avait changé sa voix pour l’amadouer en jouant le rôle du millionnaire, fils de l’ancien chef de l’Etat guinéen. C’est lui-même qui l’a confessé quand il a été alpagué aux enquêteurs. «Avant-hier mercredi 21 septembre, il m’a appelée et nous avons discuté du cachet. Nous sommes tombés sur 300.000 francs Cfa. On a alors pris rendez-vous chez moi pour régler les derniers détails. J’étais avec une de mes amies dans mon appartement. Nous avons discuté et il m’a dit de patienter le temps que son cousin m’appelle au téléphone», soutient Yama.
Pendo continue : «quelques minutes plus tard, ma copine est sortie pour récupérer ses médicaments et je suis restée toute seule avec lui. J’étais en train tranquillement de regarder une série qui passait sur la chaine Télénovélas. Subitement, il m’a demandé de l’eau à boire. Quand je me suis baissée pour lui servir de l’eau, il m’a dit de ne pas bouger parce qu’il y avait quelque chose sur ma tête qu’il voulait enlever».
Ne doutant toujours de rien, Yama ne bouge pas. L’homme passe derrière elle et tout à coup, la tient en respect avec un couteau. Le pervers avoue alors le véritable motif de toute la machination qu’il a montée. «Je n’ai pas essayé de lui résister dans un premier temps. Il m’a demandé d’enlever mon pantalon. J’ai refusé catégoriquement. Il a alors baissé le couteau pour enlever son pantalon. C’est là que je lui ai fait une prise parce que je suis plus forte que lui. Je suis parvenue à me retourner et je l’ai frappé avec la chaise avant d’ameuter le voisinage. Il a essayé de fuir, mais il a été aussitôt alpagué. Les voisins l’ont ligoté avant de le conduire à la police des Parcelles Assainies», raconte Yama.
Devant les enquêteurs, Amadou Diallo n’a pas cherché à nier les faits. Il est passé à table en avouant qu’il suit Yama tous les jours.
Pour se défendre, Yama a pris un avocat. Pendant ce temps, le gus est en garde-à-vue.
 
Samba THIAM (Jotay.net)
Par Badou Diagne Le Samedi 24 Septembre 2016 à 00:50 | Lu 102 fois


Dans la même rubrique
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 15:26 Djibo et les hypocrites, un Kâ de conscience !

Jeudi 14 Septembre 2017 - 20:48 Hommage à Mame Abdou Aziz sy Dabakh

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES