Macky Sall : ''La zone UEMOA est un modèle d'intégration et de stabilité'

La zone monétaire ouest-africaine constitue un modèle d’intégration monétaire et de stabilité cité en exemple à travers le continent, a souligné, lundi à Dakar, le chef de l’Etat, Macky Sall, à l’ouverture du symposium célébrant le 50ème anniversaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).


Macky Sall : ''La zone UEMOA est un modèle d'intégration et de stabilité'

La zone monétaire ouest-africaine constitue un modèle d’intégration monétaire et de stabilité cité en exemple à travers le continent, a souligné, lundi à Dakar, le chef de l’Etat, Macky Sall, à l’ouverture du symposium célébrant le 50ème anniversaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

‘’Mais la crédibilité et la pérennité d’une Union monétaire ne saurait se limiter exclusivement à la stabilité monétaire’’, a-t-il ajouté devant les nombreux invités venus des 8 Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine et d’autres banques centrales du monde.

Ainsi, pour le Chef de l’Etat, cette stabilité est aussi ‘’tributaire du degré de convergence de ses économies et de la symétrie relative des chocs qui l’affectent’’. 

‘’La création de l’UEMOA est venue s’ajouter aux nombreuses initiatives prises dans le domaine de l’intégration économique en vue de renforcer la portée de l’action monétaire et de favoriser une meilleure coordination des politiques nationales’’, a dit Macky Sall.

"C’est pourquoi, afin de favoriser l’émergence d’un espace économique viable, les Etats membres de l’Union ont mis en place des politiques économiques axées sur la promotion de la croissance en poursuivant des réformes structurelles visant l’assainissement du cadre macro-économique, le renforcement de la qualité des institutions et la bonne gouvernance", a-t-il ajouté. 

Ces réformes ont contribué également à ‘’consolider les fondements économiques de la monnaie commune’’.

Evoquant le bilan de la BCEAO, le chef de l’Etat a souligné les nombreuses réponses entreprises au cours des 50 dernières années, et qui lui ont permis de s’adapter continuellement à son environnement et d’assurer la stabilité monétaire et financière dans l’espace UEMOA.

"Ce résultat appréciable a été obtenu grâce à la rigueur, au dévouement de son personnel et au leadership des Gouverneurs qui se sont succédé à la tête de la Banque. La BCEAO est reconnue comme une institution modèle efficace et crédible", a-t-il dit.

‘’Les récentes crises financières nous ont montré sa capacité à anticiper les changements et à préserver la stabilité de notre Union monétaire’’, a encore souligné le président Sall.

La BCEAO a su adapter son architecture organique et fonctionnelle aux évolutions majeures, notamment au plan international, aux conditions d’exercice des banques centrales, a fait valoir le président de la République.

Dans ce cadre, la réforme institutionnelle, entrée en vigueur le premier avril 2010, renforce l’indépendance des organes de la Banque centrale dans la formulation de la politique monétaire. Ce qui la place au niveau des standards internationaux.

Il a fait part de ‘’toute la confiance’’ des Etats membres envers la Banque centrale qui les a toujours accompagnés dans la voie du progrès économique et social.

‘’En 50 ans, notre Union monétaire a muri et des progrès importants ont été accomplis dans le sens de l’approfondissement de l’intégration monétaire’’, a ajouté M. Sall. 

Le chef de l’Etat en veut pour preuve le respect des principes qui garantissent la souveraineté monétaire des Etats membres dans la conception de la politique monétaire et de change.

Le symposium enregistre la participation du Premier ministre ivoirien, Charles Konan Banny, ancien gouverneur de la BCEAO, du président de la commission de l’UEMOA, l’ancien Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré, d’anciens Gouverneurs de la BCEAO et de Gouverneurs de banques centrales d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique.

Placé sous le thème central : ‘’Intégration monétaire et mutations du système financier international : Défis et perspectives’’, le symposium de deux jours veut favoriser les échanges entre des spécialistes des banques centrales, de la finance, du monde universitaire et des décideurs sur les défis et les perspectives de la conduite monétaire.
Sourcde: APS

Rédigé par Neega Mass le Lundi 5 Novembre 2012 à 15:11 | Lu 194 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


Mémorisation du coran. Ecole coranique Serigne Baye Laye Gaye à Thiès, Quartier Mbour 1. Tél: 77 920 68 68

THIES - Actu région

Al Amine : «Macky a réalisé des choses à Tivaouane que personne n’a pu faire»

Idrissa Seck invité à sortir de l’axe Thiès-Dakar-Paris pour aller dans le Sénégal des profondeurs

"Joggat Liguey Senegal" : Un nouveau départ pour Jean Lefèvre Sénégal

Une bonne gestion de l'eau nécessite une approche globale, selon un universitaire

Conférence de presse à Tivaouane : Al Amine fait une «importante déclaration» jeudi prochain

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter