Page

Macky Sall appelle à lever les barrières pour bâtir l'Etat-nation africain


De l’Envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Bator Sall

Genève, 23 mars (APS) - Les barrières ethniques, linguistiques, tribales et régionales doivent être levées, dans l’optique de bâtir des Etats-nations en Afrique, dont l’avènement devrait déboucher sur celui des Etats-Unis du continent, a exhorté, mercredi à Genève, le président de la République, Macky Sall.

Le chef de l’Etat intervenait à l’occasion d’un panel organisé sous l’égide du Centre international de recherche et d’initiative pour le dialogue (CIRID), autour du thème ‘’Le potentiel du dialogue en Afrique’’.

Le CIRID, institution internationale bénéficiant d’un statut spécial auprès des Nations unies, est l’initiateur du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique.

"L’Etat-nation n’est pas encore achevé, puisqu’on n’a pas encore fini de bâtir une nation, c’est-à-dire une commune volonté de vivre ensemble, qui transcende les différences ethniques, tribales et régionales, réunissant tous les acteurs et citoyens d’un même territoire. Ce doit être consolidé partout en Afrique’’, a prôné le président Sall.

Pour lui, "au-delà des ethnies et des appartenances sociales, il faut arriver à bâtir partout en Afrique des Etats-nations’’. "Une fois que cela est fait, nous arriverons aux Etats-Unis d’Afrique’’, espère Macky Sall.

A partir de ce moment, renchérit- il, "malgré la taille du continent, les gens sauront, que l’on soit bantou, peulh ou wolof ou suwahili, tutsi ou hutu, l’on est africain’’. D’après lui, c’est cette appartenance au continent "qui essentiel, dans la construction de l’Etat-nation en Afrique’’.

Par ailleurs, il estime que "le potentiel du dialogue ne doit pas seulement se limiter à la seule sphère politique’’, mais plutôt "embrasser d’autres domaines tout aussi importants que le dialogue politique’’.

En guise d’exemple, il a cité la décentralisation et le dialogue des territoires, à travers lesquels il voit ‘’la meilleure osmose de bâtir entre l’Etat et les collectivités, les entités délocalisées’’.

"La Suisse est un exemple avec ses cantons et l’Etat confédéral. Il y a beaucoup d’expériences à tirer et cela marche depuis très longtemps. Je pense que c’est un modèle réussi’’, a vanté Macky Sall.

Le président de la République estime que "l’absence de dialogue social entraîne un blocage dans plusieurs secteurs d’activités’’, évoquant à cet effet les secteurs de la santé et de l’éducation qui, selon lui, "sont les secteurs les plus bouillonnants’’.

Il a préconisé à cet égard "un dialogue permanent entre l’Etat, les syndicats et les partenaires sociaux’’.
SBS/ASG

APS
Par Le Jeudi 23 Mars 2017 à 13:17 | Lu 86 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES