Moustapha Niasse, Le « justicier » du Perchoir

L’ancien Premier ministre Moustapha Niasse est aux anges. Habitué des seconds rôles, Niasse ne se plaint pas de ses nouveaux pouvoirs tentaculaires qui lui donnent de droit de faire et de défaire.


Moustapha Niasse, Le « justicier » du Perchoir
La cohabitation avec l’Apr de Macky Sall a fini de faire du socialiste et leader de l’Alliance des forces de progrès, un homme de pouvoir, conforté puis renforcé par la suppression du Sénat. Si puissant que sa main invisible est bien en évidence derrière tout ce remue-ménage dont s’est emparé l’hémicycle depuis l’avènement de la phase 2 de l’alternance au Sénégal. Le nouveau président de l’Assemblée nationale serait-il en train de régler des comptes politiques avec les enfants de Wade, traqués de tous bords et soupçonnés d’enrichissement illicite ? En tout état de cause, on imagine mal Macky Sall en vouloir à ce point à ses anciens frères de parti.
L’Apr, une formation politique embryonnaire, peine à s’imposer dans le paysage politique malgré l’appareil d’Etat entre ses mains. Alors que le Ps et l’Afp, ont l’air de plus profiter du départ de Wade. Wade justement : « C’est Macky qui est au pouvoir », aurait rassuré l’ancien chef de l’Etat, s’adressant à ses collaborateurs au lendemain de la débâcle du 25 mars. Mais aujourd’hui, l’ancien directeur de Petrosen est devenu méconnaissable, impitoyable avec ceux qui lui ont permis de gravir les échelons du pouvoir et d’accéder à la station suprême. Méconnaissable, car beaucoup redoutent que certaines initiatives prises par le nouveau pouvoir ne soient que les vœux exhaussés d’un homme, Moustapha Niasse, qui chercherait à prendre sa revanche sur l’histoire, et sur Wade qu’il a soutenu en 2000 contre Abdou Diouf, avant d’être écarté de la gestion du pouvoir. Un pouvoir que Niasse a retrouvé aujourd’hui, car conscient des limites du successeur de Wade, Macky Sall qui ne serait qu’une caisse de résonance à la merci et au service d'alliés de circonstance. Des alliés dont il est difficile de s’en départir, et qu’on est tenu de ménager pour éviter de se les mettre à dos.
De Benno Siggil Senegal dont il fut le leader déclaré et légitime, l’opposition sénégalaise est passée par le cap Benno Bokk Yakaar (Bby) pour renverser Wade et s’emparer du pouvoir. Un pouvoir qu’exerce en définitive, le président d’un parlement qui se plaît à la cohabitation, tirant les ficelles et faisant de l’ombre à l’exécutif à certains égards. Dans les contextes que l'on connaît, est-il préférable sans doute, d’être influent que d’exercer le pouvoir même. Car l’influence, aussi, est une forme de pouvoir, si ce n’est le pouvoir, peu importe qui l’incarne.
La suite logique de l’enquête sur les biens mal acquis, n’est-elle pas la levée de l’immunité qui protège l’ancien chef de l’Etat, lequel maintient avoir enrichi toutes ces personnes poursuivies aujourd’hui. Un ancien président devenu le dénominateur commun de tous les scandales qui ont jalonné l’alternance, Abdoulaye Wade que Niasse rêverait d’ajouter à son tableau de chasse, une fois qu’il aura envoyé à la potence le trio de députés libéraux dont le parlement examine ce jeudi, la levée de leur immunité.
Seneweb, avec Thiesvision
Rédigé par le Jeudi 10 Janvier 2013 à 14:40 | Lu 49 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

Exécution du budget de la ville de Thiès : Bras de fer entre Talla Sylla et le percepteur municipal

Sit-in ce matin à Thiès : Talla Sylla mène la fronde contre le Receveur municipal

Rejet de ses parents biologiques supposés : Des tests Adn pour établir la paternité d’un talibé disparu, retrouvé à Thiès

Cheikh Kanté rappelle la "grande ambition" du président Sall pour Thiès

Pout : Dangote annonce la commercialisation prochaine de ses premiers sacs de ciment

CULTURE

Jean Felix Paganon, ambassadeur de France au Sénégal sur le XVeme sommet de la francophonie: «La France n'a pas de candidat»

Il refuse de prêter serment devant Dieu, l'US Air Force le renvoie

[EN IMAGES] Magal des 2 rakas de Saint-Louis: La foire aux bonnes affaires

Adjia Sy: «Mon objectif est de faire de la Place du Souvenir un site touristique»

Ahmadou Tidiane Dia sur le Haj 2014 : "Les pèlerins non encadrés sont interdits"

Dernières vidéos
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 23/08/2012 | 402 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 28/02/2012 | 1447 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 29/11/2011 | 607 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 02/09/2011 | 622 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter