Page

Mouvement d’humeur des détenus : Rebeuss contamine Thiès

Plus de 1000 détenus pour une capacité de 600 à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, les difficiles conditions de détention sont décriées par les pensionnaires pour l’essentiel en détention préventive. Ils ont démarré, hier une grève de la faim, après la mutinerie ce mardi à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.


Mouvement d’humeur des détenus : Rebeuss contamine Thiès
MAC Grève de la faim des détenus : Après Rebeuss, Thiès se rebelle

C’est l’effet papillon. A l’instar de leurs camarades de la prison de Rebeuss, les pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès se sont eux aussi, à leur tour, invités à la bataille. Un mouvement d’humeur dû aux longues et mauvaises conditions de détention préventives contre lesquelles protestent les détenus, qui observent une grève de la faim entamée depuis les premières heures de ce mercredi 21 septembre. Des grévistes, qui «refusent catégoriquement de s’alimenter», à en croire certains parents-visiteurs trouvés, hier devant la porte de la prison de Thiès, venus apporter le petit-déjeuner mais qui ont finalement rebroussé chemin. Parmi lesquels, deux épouses de détenus, qui craignent fort pour la vie de leur mari dont elles disent n’avoir aucune nouvelle. Aussi, cette mère de famille, qui reste perplexe quant à la sécurité de son fils détenu depuis 5 ans, et qui ne manque pas de décrier les dures, presque inhumaines, conditions de détention préventives à la Mac de Thiès.
Ce mouvement d’humeur intervient quelques jours seulement après le transfèrement, à Thiès, de trois détenus débarquant de la Mac de Rebeuss et dont on dit être à l’origine de la situation qui prévaut dans cette dernière prison. Toutefois un calme plat règne dans les alentours de cette dite Mac et nos sources révèlent que les détenus sont restés contenus dans les cellules.
Niché dans le quartier 10e Riaom, dans une ancienne bâtisse coloniale, transformée en lieu de détention, la Maison d’arrêt et de correction de Thiès abrite actuellement environ 1030 pensionnaires pour une capacité initiale de 600 détenus. Un surpeuplement avec des effectifs, d’après une source d’au moins de 100 détenus par chambre.
En dehors de la chambre 10 réservée aux mineurs et deux autres érigées dans le quartier des femmes et la chambre 1 ouverte aux détenus dits de confiance, le gros lot est réparti dans 9 autres chambres. Entre 2011 et 2012, les effectifs ont même plafonné jusqu’à hauteur de 1300 détenus pour l’essentiel en situation de détention préventive. Cette promiscuité expose ces pensionnaires à des maladies pulmonaires. La nouvelle infirmerie construite par des privés ne parvient pas à satisfaire l’ensemble des besoins malgré les efforts consentis par l’infirmier-major et ses trois collaborateurs. Les seuls véhicules de liaison qui assurent le transfèrement des détenus tombent souvent en panne entre la Mac et le Palais de justice de Thiès. Des difficultés, qui n’épargnent pas le personnel de l’Administration pénitentiaire en nombre insuffisant. Conséquence ? La Mac a connu par la passé des cas d’évasion dont une tentative d’évasion collective. Pour rappel la Mac de Thiès, sous le commandement du régisseur Boubacar Diatta, en service depuis le 21 mars dernier est la plus grande des six prisons que compte l’Inspection de l’administration pénitentiaire de Thiès dirigée par le Colonel Doudou Ndiaye.
nfniang@lequotidien.sn

LEQuotidien
Par Le Jeudi 22 Septembre 2016 à 15:42 | Lu 67 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES