Nouveau code de presse: Bamba Dièye tente de mettre en confiance les citoyens

APS - Le nouveau ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a invité ses compatriotes sénégalais à aider la presse et les journalistes à aller de l’avant, en étant favorables au vote du nouveau code de presse.


Nouveau code de presse: Bamba Dièye tente de mettre en confiance les citoyens
‘’Le Sénégal doit avoir le courage d’aller de l’avant, d'aider la presse et les journalistes à se prendre en charge’’, a-t-il dit, devant les députés de l'Assemblée nationale, lors de l’examen du budget 2013 de son ministère.

M. Dièye a indiqué que les journalistes, de leur côté, devaient se faire à l'idée que de leur mission dépend l’effectivité de la démocratie. ‘’Le pluralisme à ses prix, il faut que nous payons ce prix’’, a-t-il souligné.

Concernant le nouveau code de presse déposé sur la table des députés, depuis la dernière législature, le nouveau ministre de la Communication a indiqué que l'adoption du texte devait suivre ‘’une tendance mondiale’’.

Au sujet de la réforme de la législation des médias au Sénégal, le député non-inscrit Elhadj Moustapha Diouf a dénoncé ce projet de code de la presse.

‘’Le nouveau code de la presse est dangereux et la dépénalisation des délits de presse est dangereuse. On ne va pas voter le code’’, a-t-il lancé, avant d'être suivi dans cette position par trois autres députés, sur 34 intervenants.

‘’La dépénalisation des délits de presse ne signifie pas le permis d’insulter, mais c’est juste d’éviter les allers et retours incessants au niveau des tribunaux’’, a expliqué Cheikh Bamba Dièye.

Selon lui, le refus de voter la dépénalisation des délits commis par voie de presse peut constituer une source supplémentaire de cristallisation des revendications des journalistes.

Le ministre a assuré les députés que son département va organiser des concertations pour permettre de voir dans quelles conditions le parlement pourra adopter le projet de code de presse.

Depuis sa rédaction en 2010, les professions de l’information ne manquent pas une occasion d’interpeller qui de droit sur le vote du projet de nouveau code de la presse.

BHC/SAB
Rédigé par le Dimanche 9 Décembre 2012 à 11:23 | Lu 116 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Diewo Sow alias Touly : «J’appartiens toujours à la famille du «Soleil levant»

Mort de Gaël Lopes, candidat de l'émission "Rising Star" sur M6

Vidéo. Omar Sy ému aux larmes face à la déclaration d'amour fraternel d'Hapsatou Sy

Sanekh : « il faut que Boubs arrête, il ne peut pas nous écraser »

Thione Seck : «Le pacte de paix avec Youssou Ndour est désormais rompu»

Dernières vidéos
ECONOMIE
Thiesvision.com | 13/02/2014 | 170 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 29/11/2013 | 391 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 14/10/2013 | 217 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 19/01/2013 | 178 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Neega Mass | 11/10/2012 | 275 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 05/10/2012 | 322 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 23/07/2012 | 459 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter