Nouveau code de presse: Bamba Dièye tente de mettre en confiance les citoyens

APS - Le nouveau ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Cheikh Bamba Dièye, a invité ses compatriotes sénégalais à aider la presse et les journalistes à aller de l’avant, en étant favorables au vote du nouveau code de presse.


Nouveau code de presse: Bamba Dièye tente de mettre en confiance les citoyens
‘’Le Sénégal doit avoir le courage d’aller de l’avant, d'aider la presse et les journalistes à se prendre en charge’’, a-t-il dit, devant les députés de l'Assemblée nationale, lors de l’examen du budget 2013 de son ministère.

M. Dièye a indiqué que les journalistes, de leur côté, devaient se faire à l'idée que de leur mission dépend l’effectivité de la démocratie. ‘’Le pluralisme à ses prix, il faut que nous payons ce prix’’, a-t-il souligné.

Concernant le nouveau code de presse déposé sur la table des députés, depuis la dernière législature, le nouveau ministre de la Communication a indiqué que l'adoption du texte devait suivre ‘’une tendance mondiale’’.

Au sujet de la réforme de la législation des médias au Sénégal, le député non-inscrit Elhadj Moustapha Diouf a dénoncé ce projet de code de la presse.

‘’Le nouveau code de la presse est dangereux et la dépénalisation des délits de presse est dangereuse. On ne va pas voter le code’’, a-t-il lancé, avant d'être suivi dans cette position par trois autres députés, sur 34 intervenants.

‘’La dépénalisation des délits de presse ne signifie pas le permis d’insulter, mais c’est juste d’éviter les allers et retours incessants au niveau des tribunaux’’, a expliqué Cheikh Bamba Dièye.

Selon lui, le refus de voter la dépénalisation des délits commis par voie de presse peut constituer une source supplémentaire de cristallisation des revendications des journalistes.

Le ministre a assuré les députés que son département va organiser des concertations pour permettre de voir dans quelles conditions le parlement pourra adopter le projet de code de presse.

Depuis sa rédaction en 2010, les professions de l’information ne manquent pas une occasion d’interpeller qui de droit sur le vote du projet de nouveau code de la presse.

BHC/SAB
Rédigé par le Dimanche 9 Décembre 2012 à 11:23 | Lu 116 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Actu région

Interdiction de leur foire-Tabaski : Commerçants et femmes artisanes très remontés contre le Préfet de Thiès

Relance de l’outil ferroviaire : l’enveloppe de réhabilitation estimée à 1 500 milliards de FCfa

Cayar mise sur Israël pour développer ses potentialités

Oumar Mamadou Baldé, Préfet de Thiès: «Je n’autoriserai jamais une marche devant des structures comme la Perception municipale»

Exécution du budget de la ville de Thiès : Bras de fer entre Talla Sylla et le percepteur municipal

CULTURE

Jean Felix Paganon, ambassadeur de France au Sénégal sur le XVeme sommet de la francophonie: «La France n'a pas de candidat»

Il refuse de prêter serment devant Dieu, l'US Air Force le renvoie

[EN IMAGES] Magal des 2 rakas de Saint-Louis: La foire aux bonnes affaires

Adjia Sy: «Mon objectif est de faire de la Place du Souvenir un site touristique»

Ahmadou Tidiane Dia sur le Haj 2014 : "Les pèlerins non encadrés sont interdits"

Dernières vidéos
ECONOMIE
Thiesvision.com | 13/02/2014 | 165 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 29/11/2013 | 388 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 14/10/2013 | 208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
Thiesvision.com | 19/01/2013 | 176 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Neega Mass | 11/10/2012 | 273 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 05/10/2012 | 321 vues
00000  (0 vote)
ECONOMIE
Thiesvision.com | 23/07/2012 | 459 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter