Nouvelle production: «Jëlël» ou quand Abdou Guitté «grandit» le griot et donne le lutteur en exemple

L’auteur compositeur Abdou Guité Seck a présenté son neuvième album «Jëlël», sorti le 10 novembre dernier, hier, au Just 4 U. Composé de 6 titres assez intéressants, cet opus recèle du «mbalax» dans le vrai sens du terme, dans un style très sénégalais.


Nouvelle production:  «Jëlël» ou quand Abdou Guitté «grandit» le griot et donne le lutteur en exemple
«Nous ne voulons pas nous faire larguer par l’actualité, donc nous chantons ce qui plaît au public, nous épousons l’actualité», dit-il. L’interprète de «Ayo néné» semble du reste bien accroché à cette «actualité» puisqu’il a invité deux «tassukat», un genre musical très prisé au Sénégal, à savoir Ndiolé dans «Mes parents», et Pape Ndiaye Thiopet, dans «Jëlël sa njël». Toujours dans le même registre de ce qui intéresse les Sénégalais, Abdou Guitté Seck a chanté «Lamb j». Mais, contrairement à tout le monde, il a préféré parler des griots, ce qui relève de l’originalité. «Le griot est humble, nous montrons sa fidélité, il nous valorise, donc le minimum , c’est d’avoir une grande considération pour lui. C’est celui grâce à qui l’histoire est vécue, connue, racontée, enseignée. C’est celui sans qui l’histoire serait morte. Il est plus ou moins oublié dans l’arène alors qu’il est là du début à la fin, à travers cet événement, il est le maître et il n’y a pas plus lutteur que le griot», dit celui qui, dans la chanson dédiée aux griots de l’arène, cite Soda Mama Fall, Ndèye Marie Ndiaye, Ndikou Thioune, Kiné Lam, Fatou Guéweul et toutes les chanteuses du milieu de la lutte.
Et si dans «Lamb j», Abdou Guitté a «oublié» les lutteurs, dans «Mes parents», ces derniers y trouvent leur compte. En effet, l’hommage aux parents, selon lui, «traduit leur rôle et leur attention sur l’éducation et la protection des enfants». Reste que le paradoxe dans cette chanson, c’est que lorsqu’Abdou Guitté dit «nous les invitons à la reconnaissance et à l’aspiration d’un avenir meilleur, en ayant en référence des érudits comme Léopold Sédar Senghor, Cheikh Anta Diop, Nelson Mandela...». Puis il énumère des lutteurs, tels Modou Lo, Balla Gaye, Moustapha Guèye... Il y a de quoi s’étonner qu’un lutteur soit pris en exemple devant un historien. «C’est pour faire savoir que je m’intéresse à toutes les échelles de la société. Et je parle des lutteurs pour dire qu’il y a l’esprit de vaincre, de combativité, sans la violence», argumente-t-il. Ce qui est sûr, c’est qu’un lutteur ne peut en aucun cas être une référence pour un enfant qui va à l’école. Parce que làbas, on ne lui apprend pas comment faire des croc-en-jambe, mais plutôt comment écrire et bien écrire, comme Léopold Sédar Senghor. Par ailleurs, d’autres thèmes instructifs sont développés dans cet album, la santé avec «Ashir» qui sensibilise sur l’insuffisance rénale, les droits de la femme avec «Jëlël sa njël» pour conscientiser les hommes sur leurs devoirs envers les femmes. Il y a aussi «Dundou day wess» et «Cheikh Amar». Abdou Guitté Seck fera une soirée dédicace sous peu et comme il l’a dit, le travail de cet album a été dur, mais le résultat est assez intéressant.
Oumou Sidya DRAME
Source: Popxibaar (Le Populaire)
Rédigé par le Dimanche 18 Novembre 2012 à 23:37 | Lu 185 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Radisson : Accrochage verbal entre Iran Ndao et Abdoul Aziz Kébé

Banqueroute frauduleuse : Me Ndèye Maty Djigueul réclame 150 millions à Ahmed Khalifa Niass

Gambie : Le message touchant de Zineb Jammeh à son époux sur Twitter

[ Carnet Rose ] Tounkara ca kanam: L'animateur choisit sa Niarél* parmi les journalistes d' El Hadji Ndiaye

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 10/03/2015 | 83 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 30/05/2014 | 240 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 01/01/2014 | 153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 31/12/2013 | 108 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 12/12/2013 | 154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 19/10/2013 | 399 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 15/10/2013 | 219 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015