Nouvelle production: «Jëlël» ou quand Abdou Guitté «grandit» le griot et donne le lutteur en exemple

L’auteur compositeur Abdou Guité Seck a présenté son neuvième album «Jëlël», sorti le 10 novembre dernier, hier, au Just 4 U. Composé de 6 titres assez intéressants, cet opus recèle du «mbalax» dans le vrai sens du terme, dans un style très sénégalais.


«Nous ne voulons pas nous faire larguer par l’actualité, donc nous chantons ce qui plaît au public, nous épousons l’actualité», dit-il. L’interprète de «Ayo néné» semble du reste bien accroché à cette «actualité» puisqu’il a invité deux «tassukat», un genre musical très prisé au Sénégal, à savoir Ndiolé dans «Mes parents», et Pape Ndiaye Thiopet, dans «Jëlël sa njël». Toujours dans le même registre de ce qui intéresse les Sénégalais, Abdou Guitté Seck a chanté «Lamb j». Mais, contrairement à tout le monde, il a préféré parler des griots, ce qui relève de l’originalité. «Le griot est humble, nous montrons sa fidélité, il nous valorise, donc le minimum , c’est d’avoir une grande considération pour lui. C’est celui grâce à qui l’histoire est vécue, connue, racontée, enseignée. C’est celui sans qui l’histoire serait morte. Il est plus ou moins oublié dans l’arène alors qu’il est là du début à la fin, à travers cet événement, il est le maître et il n’y a pas plus lutteur que le griot», dit celui qui, dans la chanson dédiée aux griots de l’arène, cite Soda Mama Fall, Ndèye Marie Ndiaye, Ndikou Thioune, Kiné Lam, Fatou Guéweul et toutes les chanteuses du milieu de la lutte.
Et si dans «Lamb j», Abdou Guitté a «oublié» les lutteurs, dans «Mes parents», ces derniers y trouvent leur compte. En effet, l’hommage aux parents, selon lui, «traduit leur rôle et leur attention sur l’éducation et la protection des enfants». Reste que le paradoxe dans cette chanson, c’est que lorsqu’Abdou Guitté dit «nous les invitons à la reconnaissance et à l’aspiration d’un avenir meilleur, en ayant en référence des érudits comme Léopold Sédar Senghor, Cheikh Anta Diop, Nelson Mandela...». Puis il énumère des lutteurs, tels Modou Lo, Balla Gaye, Moustapha Guèye... Il y a de quoi s’étonner qu’un lutteur soit pris en exemple devant un historien. «C’est pour faire savoir que je m’intéresse à toutes les échelles de la société. Et je parle des lutteurs pour dire qu’il y a l’esprit de vaincre, de combativité, sans la violence», argumente-t-il. Ce qui est sûr, c’est qu’un lutteur ne peut en aucun cas être une référence pour un enfant qui va à l’école. Parce que làbas, on ne lui apprend pas comment faire des croc-en-jambe, mais plutôt comment écrire et bien écrire, comme Léopold Sédar Senghor. Par ailleurs, d’autres thèmes instructifs sont développés dans cet album, la santé avec «Ashir» qui sensibilise sur l’insuffisance rénale, les droits de la femme avec «Jëlël sa njël» pour conscientiser les hommes sur leurs devoirs envers les femmes. Il y a aussi «Dundou day wess» et «Cheikh Amar». Abdou Guitté Seck fera une soirée dédicace sous peu et comme il l’a dit, le travail de cet album a été dur, mais le résultat est assez intéressant.
Oumou Sidya DRAME
Source: Popxibaar (Le Populaire)
Par Le Dimanche 18 Novembre 2012 à 23:37 | Lu 185 fois



Dans la même rubrique
< >

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


THIES - Toute l'actualité de la Région

Senegal – Mali : Abbas Jaber casque 5 milliards de f CFA pour sauver le fleuron ferroviaire Transrail

Reprise de la société ferroviaire : Transrail intéresse Dangote

Thiès – Crise dans la gestion du dossier de l’AIBD et les PAP : Le Forum Civil sert une sommation interpellative au sociologue Khaly Niang

Projet de 475 bus pour relier Dakar aux grandes villes : Moussa Diop annonce «Sénégal dem dikk»

THIES - Adja Diallo, mannequin: «C’est le deuil de Maty qui me préoccupe actuellement»

PEOPLE

Gnilane Diouf, mère de Tamsir Faye : “Mon fils ne fume, ni ne boit de l'alcool”

Nécrologie: Décès du jeune mannequin Maty Mbodj

Newcastle: Papiss Cissé taxé de polygame et de pédophile par les tabloïds anglais

Rebeuss: Le "Berndel" de Serigne Moustapha Mbacké à Karim Wade

Ama Baldé, pensionnaire de la chambre 13 de Rebeuss : «C'est par mégarde que mon coup de poing a atteint le policier »

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 10/03/2015 | 121 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 30/05/2014 | 260 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 01/01/2014 | 161 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 31/12/2013 | 119 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 12/12/2013 | 187 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 19/10/2013 | 415 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 15/10/2013 | 229 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Thiesvision.com | 05/10/2013 | 46 vues
00000  (0 vote)
Thiesvision.com | 01/10/2013 | 48 vues
00000  (0 vote)
| 21/01/2013 | 88 vues
00000  (0 vote)
Thiesvision.com | 08/01/2013 | 189 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter