Obama, et l’Amérique récidive ! Par Momar Mbaye

Thiesvision.com - L’Amérique n’a pas fini de surprendre. Particulièrement ceux qui l’estimaient incapable d’élire un Afro-Américain à qui elle a fait confiance il y a quatre ans, accompagné tout un mandat, puis conforté dans nombre de ses choix politiques avant de lui réitérer sa confiance ce 6 novembre 2012.


Obama, et l’Amérique récidive ! Par Momar Mbaye
C’est la maturité de tout un peuple qui est saluée par les grandes démocraties de ce monde. Quatre ans après avoir porté à sa tête un président noir, le pays de l’Oncle Sam vient de « récidiver » en renouvelant sa confiance à Barack Obama qui rempile pour un nouveau mandat. Malgré la crise et les difficultés qui ont jalonné quatre ans de mandature pendant lesquelles il fallait redresser l’Amérique, la réconcilier avec elle-même et avec ses partenaires et alliés d’antan, Barack Obama a montré qu’il méritait le grade de Capitaine à bord que lui ont concédé ses concitoyens. Lesquels ont choisi, à l’heure où les sortants se font réélire difficilement, de l’accompagner une nouvelle fois, dans un contexte international où la crise et ses corollaires amènent les électeurs à ne plus se contenter que de paroles, mais d’actes. D’actes concrets comme la couverture sociale qui, désormais, bénéficie aux plus modestes de la population américaine, malgré les réticences auxquelles le président américain a dû faire face.
Successeur de George Bush, l’élection d’Obama en 2008 répondait plus à un souci de corriger l’image d’une puissance qui avait fini de se positionner comme l’ennemi déclaré de nombre d’Etats et de groupuscules extrémistes, y compris les plus radicaux, qui s’en prennent à ses biens et intérêts à travers le monde. Barack Obama a aujourd’hui la charge de redresser un pays, de redynamiser son économie, de booster son emploi et de concrétiser en actes le message d’espoir formulé dans son discours, hier, au soir de la victoire. Le suspense a été long, l’attente d’autant plus importante pour des millions de citoyens que certains analystes politiques voudraient voir confinés dans des logiques raciales, identitaires voire ethniques. Les électeurs ont démontré qu’ils valaient mieux que cela.
Aujourd’hui, l’Amérique poursuit son processus de réconciliation avec ses enfants entamé il y a quatre ans. Elle corrige et redresse un pan de son histoire en réitérant à sa tête un Afro-descendant, un Africain-Américain symbole d’une diversité culturelle tant vantée par un pays où des lois racistes étaient en vigueur il y a quelques décennies encore. Mais ce serait se tromper d’analyse que de vouloir réduire Obama à la seule question de la race. Car au-delà de la minorité qu’il représente, c’est moins sa couleur de peau et plus son pragmatisme ou sa capacité à relever les défis, qui a fait la différence dans les urnes. Rassembleur, le président américain l’a été dans son discours, un appel à la paix à l’endroit des Américains, démocrates comme républicains. Une victoire synonyme de fierté pour les Africains, nombreux à percevoir sa réélection telle une satisfaction personnelle, une revanche sur l’histoire. Le suspense maintenu jusqu’au bout, il est évident qu’une débâcle d’Obama constituerait une déception pour tout un continent, l’Afrique, un désaveu de la part d’une Amérique qui, il y a quatre ans justement, s’était laissé tenter par la sauce ‘tropicale’ « Obama ». Elle s’y est habituée le temps d’un mandat, pour finalement y prendre goût au bout de quatre ans. Ce que certains désignent par l’Obamania.
Momar Mbaye
Rédigé par le Mercredi 7 Novembre 2012 à 21:18 | Lu 180 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


ACTU REGION

[PHOTOS] Thiès: Retour à la normale après l'accident d'un car Ndiaga Ndiaye sur l'Avenue de Caen

Le cours magistral du "Professeur" Idrissa Seck sur l’éducation: « Les échecs scolaires d’aujourd’hui, les échecs économiques de demain » (vidéo)

Avortement médicalisé, prostitution, homosexualité : Réécouter l’intégral du sermon de imam Babacar Ndiour de Thiès

[EDUCATION] Ouagadougou: La belle moisson de l’Université de Thiès à la 36ème session du CAMES

Passation de témoin entre Idrissa Seck et Talla Sylla, aujourd'hui

PEOPLE

Le jeune réalisateur malien Bakary Diallo, mort dans le crash du vol d'Air Algérie

Aliou-Sall, Des salles de rédaction à la mairie

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

CULTURE

Fêtes de l'aid: le sévère réquisitoire de Jammeh contre le "ndiguel"

Thiès/ Imam Mbaye Sèye Guèye : «C’est parce que le monde musulman est désuni qu’Israël peut tout se permettre»

Une partie de la communauté musulmane va célébrer la Korité mardi, selon la CNOCL

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

Dernières vidéos
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 23/08/2012 | 388 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 28/02/2012 | 1431 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 29/11/2011 | 591 vues
00000  (0 vote)
CHRONIQUE
Thiesvision.com | 02/09/2011 | 604 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter