Page

Paris-Dakar: Iba Der Thiam espère "plus de solidarité et de respect mutuel" après la visite d'Etat de Macky Sall

La visite d’Etat du président Macky Sall permet d’espérer que les relations entre la France et le Sénégal "iront en se renforçant, dans la compréhension mutuelle, la paix, la solidarité, le respect mutuel et le co-développement" a estimé le Pr Iba Der Thiam.


Paris-Dakar: Iba Der Thiam espère "plus de solidarité et de respect mutuel" après la visite d'Etat de Macky Sall



"Le voyage (du chef de l’Etat en France) m’inspire le sentiment d’une amitié renforcée, d’une confiance mutuelle consolidée, d’une vision commune du présent et du futur partagée, qui permettent d’espérer que les relations entre la France et le Sénégal iront en se renforçant, dans la compréhension mutuelle, la paix, la solidarité, le respect mutuel et le co-développement" a soutenu M. Thiam dans un entretien avec l’APS.

Le Pr Iba Der Thiam a accompagné le président Macky Sall lors de la visite d’Etat (19-22 déc) en France, une première pour un chef d’Etat sénégalais pour depuis 1992.

A Paris, le chef de l’Etat a eu droit aux honneurs de la France lors de la cérémonie d’honneurs militaires à l’Hôtel des Invalides, en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve avant de se rendre à l’Elysée au Palais de l’Elysée accompagné par la garde républicaine.

Outre l’entretien avec le président Hollande, il a eu droit à un dîner d’Etat.

Macky Sall a rencontré les présidents du Sénat, de l’Assemblée nationale, le Premier ministre. Il s’est également rendu à la mairie de Paris pour une réception.

Le chef de l’Etat a été fait docteur honoris causa du Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) et membre associé de l’Académie des sciences d’outre mer.

Parmi les retombées économiques de cette visite, il y a la signature 7 protocoles ou accords dont un protocole financier d’un montant de 93 millions d’euros du Trésor français dans le cadre du projet du Train express régional (TER), et un protocole d’accord entre l’Agence française de développement (AFD) et le Sénégal pour un montant de 100 millions d’euros, toujours pour le projet TER.

Il y a aussi le protocole tripartite entre le Sénégal, la RATP et la SNCF pour le développement et l’extension du TER, la lettre d’intention de financement concernant le Centre de calcul prévu à Diamniadio, l’accord de coopération avec Total pour le pétrole off-shore profond.

A cela s’ajoutent la lettre d’intention entre le COS-PETROGAZ et l’institut français du pétrole et du gaz (IFPN) dans le cadre du projet de création de l’Institut du pétrole et du gaz, la signature d’une convention entre le Musée du Quai Branly Jacques Chirac et le Musée des civilisations noires (MCN) de Dakar et celle d’un protocole entre le Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, etc.

"Entre la France et le Sénégal, il y a la saga d’une histoire partagée qui a uni dans le sang, nos populations et a mariné les cœurs et les esprits, dans une foi commune dans l’humanisme, le respect de l’homme, la générosité et l’amour du prochain" a rappelé l’historien, député et ancien ministre de l’Education nationale.

S’agissant de la promesse du président Hollande d’octroyer la nationalité française aux Tirailleurs Sénégalais encore vivants, Iba Der Thiam a fait remarquer que cette décision "constitue un geste de haute portée".

’’Cette décision prouve que la France de l’oubli, de l’ingratitude et des regrets douloureux est en train de laisser la place à une nouvelle France, celle de l’égalité, de la reconnaissance réciproque, celle de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, que chantaient avec allant, l’hymne national inventé par les Révolutionnaires de 1789" a-t-il ajouté.

Lors du dîner d’Etat à l’Elysée, François Hollande a rappelé les "difficultés" de ces anciens combattants à "faire valoir leurs droits ici en France" et déclaré avoir "donné des instructions pour que leur demande de naturalisation soit traitée avec bienveillance et rapidité".
Il a également annoncé la remise au Sénégal de deux millions d’images d’archives des anciens combattants, après un premier lot d’images sur les évènements de Thiaroye 44 remis il y a deux ans.

Pour le Pr Iba Der Thiam, ’’ces millions d’archives d’images portant sur les hauts faits d’armes des combattants de la liberté nous permettront d’écrire quelques-unes des plus belles pages de notre participation à la victoire que nous avons remportée avec les autres peuples libres, contre le militarisme, le fascisme et le nazisme".


OID/PON
APS
Par Le Lundi 26 Décembre 2016 à 09:19 | Lu 52 fois



Dans la même rubrique
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 15:26 Djibo et les hypocrites, un Kâ de conscience !

Jeudi 14 Septembre 2017 - 20:48 Hommage à Mame Abdou Aziz sy Dabakh

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES