Page

Procès contre Kabirou Mbodji : Jeune Afrique condamné pour diffamation

Le directeur de publication, Marwane Ben Yahmed, et les journalistes du magazine Jeune Afrique Amadou Oury Diallo et Frédéric Maury ont été reconnus coupables d’avoir diffamé Kabirou Mbodji, le PDG de Wari. Ils sont condamnés à trois mois de prison avec sursis et à payer à la partie civile, chacun, la somme de 2 millions de francs CFA.




Dans son édition du 7 au 13 février, Jeune Afrique a publié un articlé intitulé «Le double visage de Kabirou Mbodji». Dans son texte, le journaliste Oury Diallo brosse un portrait peu élogieux du patron de la plateforme de services financiers numériques. Soulignant qu’il a été condamné à six mois avec sursis pour abus de biens sociaux et à payer 400 millions à titre de réparation.

Jeune Afrique de poursuivre : «Wari ne dispose pas de l’agrément d’une banque et n’est pas soumis aux mêmes obligations. Kabirou Mbodji semble avoir perdu son aura aux yeux des partenaires. Il refuse de communiquer les comptes et celui des versements de dividendes aux actionnaires depuis le démarrage des activités. Une spoliation progressive en faveur d’une autre société qu’il contrôle.»

Kabirou Mbodji réclamait 3 milliards de dommages et intérêts.

(Source : La Tribune)
Seneweb.com
Par Le Mardi 14 Février 2017 à 10:59 | Lu 45 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES