Page

Procès du maire de Mermoz-Sacré Coeur : L’IMMUNITE DE BARTH’ DESARME LE JUGE Featured

Le maire de Mermoz-Sacré Cœur ne sera pas de sitôt édifié sur son sort dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf qui l’oppose au ministère public. En raison de son immunité parlementaire qui n’est pas levée nonobstant sa démission du bureau de l’Assemblée nationale, le juge du Tribunal correctionnel a ordonné le sursis en attendant que cette question trouve une réponse.


«Nous allons ordonner le sursis en attendant la levée de l’immunité parlementaire de Bar­thélemy Dias.» C’est la décision prise hier par le juge Seck Diouf dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf qui met en cause le maire de Mermoz-Sacré Cœur et 12 de ses coprévenus. Cette décision est consécutive à la question préjudicielle soulevée par le Parquet. «Au moment des faits, Barthélemy Dias n’était pas député. Mais il est député au moment du jugement et bénéficie d’une immunité parlementaire», a fait savoir le représentant du ministère public, selon qui le jeune Socialiste ne peut pas être jugé en de pareilles circonstances.
Engoncé dans une tenue traditionnelle d’une blancheur écarlate comme s’il n’a rien à se reprocher, Barth’, comme l’appellent ses proches, qui vient de rendre sa démission du bureau de l’Assemblée nationale, s’est montré plus disposé à répondre des faits qui lui sont reprochés. «J’ai renoncé à mon humilité parlementaire. J’ai formulé la demande et j’ai adressé la lettre à qui de droit» a-t-il fait savoir devant le juge tout en exprimant sa volonté d’être jugé comme tous ses coprévenus.
Cette question préjudicielle n’a pas manqué d’alimenter les discussions devant la barre. Certains avocats de la défense partagent le même avis que le Parquet. Ils pensent que leur client ne peut pas être jugé. C’est le cas de Me El Hadji Diouf. L’avocat, doublé de sa casquette de politicien et de député, a soulevé l’article 51 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui dispose : «Aucun député ne peut être arrêté ou jugé durant la session de l’Assemblée.» A en croire Me Diouf, l’Assemblée a ouvert sa session depuis le 14 octobre dernier. Par conséquent, «même si Barthélemy Dias décide d’être jugé, le Tribunal est tenu de respecter la loi», a-t-il précisé.
D’autres avocats qui craignent que le jeune Socialiste soit isolé dans ce procès ont tenu à préciser au juge que ce dossier n’est pas en phase de poursuites, mais plutôt de jugement. Et pour cette raison, «nous refusons d’être jugés de manière isolée», préviennent-ils. Une remarque qui n’a pas laissé de marbre le ministère public. «On n’a pas parlé de jugement isolé. Le Parquet n’a jamais dit cela», recadre-t-il.

Soutien de l’opposition
Face à ce dossier qui vient d’être dépoussiéré 5 ans après que les faits ont eu lieu et qui avaient conduit à la condamnation de Dias-fils, libéré ensuite par le régime de Macky Sall, l’opposition y voit une instrumentalisation. «Nous avons une justice instrumentalisée. Ce qui se passe au Sénégal, le Peuple ne le mérité pas», a déploré El hadj Malick Gackou, président du Grand parti.
En tout cas, ce n’est pas du soutien qui faisait défaut au maire de la Sicap. Barthélemy Dias était entouré de certains ténors de l’opposition : son nouveau mentor, Kha­lifa Ababacar Sall, Mamadou La­mine Diallo, El hadj Malick Gackou, Thierno Bocoum et des jeunes Socialistes ont massivement fait le déplacement au Palais de justice qui avait refusé du monde.
Pour la circonstance, les autorités judiciaires n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils ont déployé un important dispositif sécuritaire à l’intérieur et aux alentours du Palais de justice pour parer aux dérives.
Pour rappel, l’actuel maire de Mermoz-Sacré Cœur est poursuivi pour coups mortels, détention d’arme sans autorisation administrative et coups et blessures volontaires dans le cadre du meurtre de Ndiaga Diouf.

justin@lequotidien.sn
LeQuotidien
Par Le Vendredi 21 Octobre 2016 à 13:55 | Lu 58 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES