Page

Protection et promotion d’initiatives individuelles : Les albinos prennent en main leur destin

L’Anas a mis en place un programme visant la protection et la promotion des droits des albinos au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. De ce fait, ils ont formulé plusieurs programmes dont le plus ambitieux est l’ouverture d’une fabrique de crèmes solaires à Dakar avant la fin de l’année.


C’est connu : en Afrique, le quotidien des albinos est fait d’exclusion, de maltraitance et de massacres. Sans oublier que l’exposition permanente au soleil provoque fréquemment chez eux, divers cancers de la peau pouvant souvent être fatals sans traitement rapide et efficace. Confrontés à ces problèmes, l’Association nationale des albinos du Sénégal (Anas) a élaboré un programme de partenariat pour les personnes vivant avec l’albinisme. Il va permettre aux albinos d’aller à l’école, prévenir le cancer de la peau, la production et l’entreprenariat pour permettre aux personnes atteintes d’albinisme d’entreprendre et d’arrêter de mendier. Leur objectif est de démarrer d’ici la fin de l’année l’usine de fabrique de crèmes solaires à Dakar pour protéger les albinos du cancer de la peau surtout les enfants dont 80% vivent avec cette maladie. «Cette unité a pour ambition d’approvisionner les associations d’albinos des pays de la sous-région ouest-africaine qui ont tous apporté leur soutien au projet», explique Mouhamadou Bamba Diop, président de l’Anas.
L’autre volet du programme vise le bien-être des albinos rejetés souvent par la société. «Nous comptons sur les bonnes volontés et sur les militants pour une société solidaire et tolérante pour trouver les appuis, soutiens et contributions nécessaires à la recherche de financement», poursuit M. Sall. Par ailleurs, le président de l’Anas annonce le parrainage des enfants et sollicite ainsi, une prise en charge de ces enfants albinos afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions malgré leur handicap en attendant qu’ils disposent d’un centre polyvalent pouvant les accueillir.
Le Quotidien
Par Le Jeudi 31 Mars 2016 à 03:36 | Lu 42 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE