Page

Rapport de la police - Les chiffres de la délinquance

Les différents services rattachés au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique ont abattu un travail de titan cette année. En témoigne le rapport d’activité 2016 obtenu par Libération.




49.951 personnes interpellées dans le cadre des opérations «Karangué 2 » et «Sentinelle »
Durant cette période, 49.951individus ont été interpellés parmi lesquels 387 étrangers pour diverses infractions, contre 36.357 en 2015 dont 449 étrangers. Parmi ces interpelés, 11.061 individus dont 349 étrangers ont été déférés au parquet, alors qu’ils étaient, respectivement, au nombre de 8.998 et 342 en 2015.
Les infractions, généralement, commises sont, entre autres: vol armé avec violence, cambriolage, meurtre, vol de véhicule, atteinte aux mœurs, viol sur mineurs de moins de 13 ans, etc. Durant ces missions, 3 armes à feu, 2 armes à feu de fabrication artisanale, 1 bombeneutralisanteet135 armes blanches ont été saisies.
Complétant l’action de la Dsp, le Gmi assuré la sécurisation des cérémonies religieuses sur l’ensemble du territoire, effectué des services de maintien et de rétablissement de l’ordre, participé à la sécurisation des hôtels de Dakar, des ambassades, des consulats, des résidences diplomatiques et dans les lieux de grande fréquentation.

Les deux «axes de la mort »
Concernant la lutte contre l’insécurité routière, 267.866.300 F.CFA ont été versés au trésor public à la suite d’amendes contre 232.703.200 FCFA en 2015. D’une manière générale, une hausse de 6,49% a été notée pour les accidents de la circulation en 2016. Il convient de signaler que Dakar enregistre le plus grand nombre d’accidents et les zones accidentogènes sont l’autoroute Seydina Limamoulaye (hauteur Pont de Colobane et passerelle des HLM) et l’entrée de l’autoroute à péage (hauteur école privée Mariama Niass).

15665 voitures envoyées à la fourrière
En ce qui concerne la lutte contre l’insécurité routière, l’accent a encore été mis sur la lutte contre la circulation des véhicules à vitres teintées non régularisés, et des motocyclistes sans casque de sécurité. Ainsi, à l’occasion des opérations de sécurisation, 115.931 pièces afférentes à la conduite de véhicule ont été saisies et 15665 véhicules mis en fourrière.
La Dsp s’est aussi investie dans l’application de l’interdiction de baignade pendant la nuit de même que dans la sensibilisation et l’interdiction de baignade dans les plages interdites. Ces mesures ont contribué à faire baisser les cas de noyade. Elle a eu aussi à mener des missions à l’occasion de l’inondation de plusieurs zones à la suite de fortes pluies.

Une présence renforcée aux frontières qui a coûté chère à «boy djinné »
Face à la menace terroriste, les services de la Direction de la police de l’air et des frontières (Dpaf), ont réadapté le dispositif de surveillance et de contrôle aux frontières. C’est à ce titre que les postes de contrôles été ouverts dans les régions de Matam (Dolol, Doundou et Waounde) ; Kédougou (Saen Soulou et Guénédjie) ; Rosso le passage clandestin de Gaé a été érigé en poste avancé et Kidira Saré Eli, frontalier avec la Gambie, Gandé frontalier avec la Mauritanie, Diabougou frontalier avec le Mali.
Dans le cadre de ses actions quotidiennes, elle a pu assurer de façon efficiente la gestion des flux migratoires qui constitue une des activités phares de la Direction générale de la Police nationale. A ce titre, la Dpaf a enregistré 1.351.180 d’entrées sur le territoire national dont 655.627 étrangers, et 1.397.956 sorties comptant 600.876 étrangers.
Le renforcement de la surveillance aux frontières a permis l’interpellation, le 05 Juillet 2016, par le Secteur frontalier de Kounkané, de trois individus dont Modou Fall alias « Boy Djiné », de nombreuses arrestations d’individus pour détention et usage de chanvre indien, pédophilie, vol, participation à des mouvements terroristes.

685 étrangers expulsés, 318 Sénégalais rapatriés de la Lybie et de l’Algérie
A noter que la Dpaf a aussi accueilli plus de (1.000) migrants, dont 318 Sénégalais, rapatriés de la Lybie et de l’Algérie en plus d’expulser du territoire national 685 étrangers. Elle a en outre reconduit vers leur pays d’origine quatre (04) individus dont deux ressortissants Italiens, un Français et un Nigérian.
S’agissant de la sécurisation aux frontières maritimes, 5.796 patrouilles diurnes et nocturnes ont été effectuées durant la période écoulée. Certaines ont été menées le long de la côte, dans le cadre du dispositif Frontex, en relation avec la Marine nationale, la Gendarmerie, la Guardia Civil à bord de vedettes espagnoles.
Quant aux mesures préventives contre le terrorisme au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, en sus de l’intensification des patrouilles dans l’aérogare, le dispositif de contrôle sécurisé (Securiport) a été renforcé et un deuxième niveau de contrôle instauré pour empêcher l’intrusion d’armes au niveau de la zone d’enregistrement.

Pas de pitié pour la grande criminalité
Dans le cadre de la lutte contre la grande criminalité, plusieurs services ont été impliqués. Il s’agit notamment de la Dsp, l’Ocrtis et la Dpj. L’implication de ces services dans ce domaine a particulièrement concerné la lutte contre le terrorisme et le crime organisé sous toutes ses formes (trafic de drogue, d’armes, de migrants, crimes liés aux Ntic, etc.).
L’ensemble de ces services ont mutualisé leurs moyens humains et matériels pour combattre ces criminels qui menacent l’économie et la quiétude de nos concitoyens. Dans cette dynamique, au cours de l’année 2016, la Dpj a reçu1.841 dossiers, c’est-à-dire 396 soit transmis, 31 délégations judiciaires et 1.841 plaintes directes. A noter que 833 procès-verbaux dont 536 en renseignements judiciaires et 297 pour défèrements, ont été transmis au parquet, pour un nombre de 804 personnes conduites devant le Procureur de la République, pour diverses infractions. Pour la détention, le trafic et l’usage de drogues, 45 personnes (43 pour chanvre indien et 02 pour cocaïne), ont été déférées au Parquet, pour une saisie de 90 kg, 925 g, 04 joints, 09 cor- nets et 50 g et 08 boulettes.

3 véhicules déclarés volés en Belgique, en Espagne et en Italie retrouvés à Dakar par Interpol
Durant cette période, la Division des Investigations criminelles a traité de grandes affaires. Le Bureau central national (Bcn) d’Interpol, a contrôlé 9.892 véhicules et a délivré 9.889 attestations, tandis que trois (03) véhicules ont été déclarés volés en Belgique, en Espagne et en Italie.
Le BCN-Interpol Dakar, dans le cadre de son rôle d’interface entre ses homo- logues, le siège de l’OIPC-Interpol et les agents d’application de la loi, a permis le dénouement de plusieurs grosses affaires. Dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité, il demeure un partenaire privilégié de la Brigade Spéciale de Lutte contre la Cybercriminalité, par la transmission aux BCN des demandes d’assistance, mais aussi par la saisine de la BSLC d’infractions via internet et ayant des ramifications au Sénégal.
Le BCN Dakar a permis à travers son système i-24/7, aux services qui en sont dotés, de mieux contrôler les flux migratoires et d’assurer une bonne exécution des mandats d’arrêt internationaux. L’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), branche de la Police nationale spécialisée dans la lutte contre le trafic illicite des stupéfiants a déployé une stratégie d’occupation du terrain pour neutraliser les dealers, trafiquants et consommateurs de drogue dans la dynamique de la réduction de l’offre et de la demande de drogue.
À l’occasion de plusieurs opérations de lutte contre la prolifération du trafic de cannabis, cette unité a opéré plusieurs saisies d’un poids total 1.256 KG et 859 cornets. Ces saisies ont été effectuées dans certains quartiers de la région de Dakar et dans la région de Thiès.

1256 kilos de «brown » saisis entre Dakar et Thiès
Il est à noter que, pour la cocaïne, les saisies ont connus une forte baisse. Cette situation est justifiée par les importantes arrestations et les multiples saisies qui ont été effectuées l’année précédente à l’aéroport de Dakar, et qui a abouti au démembrement de plusieurs réseaux de trafic de cocaïne dans de nombreux quartiers de Dakar. Le total des quantités saisies s’établit à 146,40 g de cocaïne en poudre et 09 g de cocaïne en cristal.
Les saisies d’héroïnes sont rares contrairement à l‘année précédente avec 119 képas contre 07 seulement cette année. Dans la lutte contre la drogue, l’Ocrtis a enregistré d’autres saisies d’amphétamines, de comprimés barbituriques et de khat séché. Concernant la lutte contre la grande criminalité, elle a eu à interpeller 02 personnes pour escroquerie, 01 pour détention illégale d’armes à feu, 05 pour mise en circulation de faux billets de banque ayant cours légal au Sénégal, 01 pour tentative de corruption d’agent dans l’exercice des es fonctions, et 03 pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, tentative de falsification et de contrefaçon de billets de banques ayant cour légal au Sénégal et 03 pour faux et usage de faux et usurpation de fonction.

766 trafiquants de drogue arrêtés
Par ailleurs les services de la Dsp ont eu à s’impliquer dans cette lutte contre la grande criminalité. Ce qui a abouti à l’arrestation de 4.473 individus dont 766 trafiquants de drogue ont été contre respectivement 3.397 et 848 en 2015.Ilenestdemêmedela saisie de stupéfiants. Les objectifs fixés dans son plan quinquennal de développement stratégique pour permettre à la Police nationale de se rapprocher du ratio universel de couverture sécuritaire d’un policier pour 1.000 habitants sont toujours poursuivis.
A cet effet, par le biais de recrutements spéciaux 1.000 élèves suivent actuellement une scolarité à l’Ecole Nationale de Police et de la Formation permanente (ENPFP), 1.800 autres sont attendus à l’horizon 2017. A noter que 848 élèves ont déjà terminés leur formation au mois d’août de l’année courante. Par ailleurs, le rapport renseigne que 272 partis politiques ont été répertoriés alors que 7 demandes sont encore en cours.
Cheikh Mbacké Guissé – Libération

Seneweb
Par Le Jeudi 17 Novembre 2016 à 08:11 | Lu 42 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES