Retour en Force de Maty 3 Pommes : « Je ne me suis jamais prise pour une star, il faut faire la part des choses entre vie privée et vie professionnelle »

Après son retour très remarqué sur 2STV, l’animatrice de « Show Tout Chaud » et vedette du petit écran revient en forme au grand plaisir des téléspectateurs. Dans une interview exclusive accordée à Thiesvision, Maty 3 Pommes dit tout : de son mariage en passant par sa nouvelle vie en Belgique, l’enregistrement des derniers numéros de « Show Tout chaud » en Europe, l’épilogue du scandale d’Atlanta dont la page est définitivement tournée, la guerre des télés, et la pipolisation et la surmédiatisation des stars, Maty 3 Pommes dit tout.


L'animatrice Maty 3 Pommes, de retour sur le petit écran
L'animatrice Maty 3 Pommes, de retour sur le petit écran
 
Après quelques mois d’absence, le public redécouvre « Show Tout chaud » et son animatrice préférée : dans quel état d’esprit se trouve Maty 3 Pommes aujourd’hui ?
 
M3P : J'étais il y a quelques mois au Sénégal pour enregistrer plusieurs émissions avant de revenir en Belgique. Dans un état d'esprit positif comme je l'ai toujours été, je suis restée un an sans tourner « Show tout chaud » alors c'est comme si je dormais et je venais de me réveiller. Je suis dans les médias depuis 1995. La télévision et la radio, c'est dans mon sang, je ne connais que ça !!! Quand je suis sur le plateau, c'est comme si je l'avais quitté la veille. J'ai eu quatre invités très simples, sans chichis et naturels comme Gaston Mbengue, Gouy Gui qui m'a impressionnée, Massaly du Pds et le mari de Amy Collé qui a un esprit très Baye Fall. Dans les rues de Dakar, les gens sortaient de leurs maisons pour me saluer, me demandent quand est ce que je reprends « Show tout chaud » et une anecdote qui m'a fait rire : c’est le personnel d'un grand restaurant, cuisiniers, pâtissiers, ils sont tous sortis pour me parler en me disant que je suis "la Maty de tous les sénégalais" et pas seulement de mon mari donc je dois et c'est mon devoir de continuer cette émission. Franchement c'est du baume au cœur, Dieu seul sait que j'étais retenue en Europe par les formalités liées à mon mariage.
 
On parle partout du retour en force de Maty 3 Pommes. Justement qu’est-ce qui a changé dans l’émission ou chez l’animatrice vedette du petit écran ?

Des choses vont changer au fur et à mesure mais avec la concurrence je préfère ne pas m'étaler dessus. J’avais hâte de revenir à Dakar.  Ce qui a changé chez moi bein la fougue est toujours là sinon j'aime bien prendre mon temps pour faire certaines choses, je suis devenue plus vigilante et dorénavant, j'examine certaines situations différemment.

Vous qui êtes marié à un Français établi en Belgique, comment Maty 3 Pommes vit-elle le mariage mixte ? En dehors de la télé, Maty 3 Pommes exerce une activité professionnelle : pouvez-vous nous en dire plus ?
 
Ici en Europe il n y a pas de vedette. C'est ce que je cherchais au début : être quelque part où je pourrais me fondre dans la masse, passer inaperçue. En attendant d'homologuer mon diplôme, j'ai trouvé un travail, car on ne peut pas vivre en Europe sans essayer de faire quelque chose. Ce n'est pas du tout facile, je travaille loin de chez moi, donc je me lève tous les jours à 4 h du matin et je rentre vers 20 h, courir après les trains et les trams sous la pluie, la neige, le froid. C'est une autre expérience de la vie alors qu’à Dakar les taxis sont partout et très accessibles, presque tout le monde a une femme de ménage, ce qui n'est pas le cas ici. Vous savez, l'Europe m'a appris la patience, il y a beaucoup de protocole à suivre mais c'est une société qui te pousse à être indépendante.
  Ecouter l'entretien en wolof

maty3_pommes_invitee_de_thies_vision_medias.mp3 Maty3 Pommes invitée de Thiès Vision Médias.mp3  (17.91 Mo)


Show Tout Chaud et Émigré double-face, version Europe
Show Tout Chaud et Émigré double-face, version Europe
Suite à votre cri du cœur d’il y a quelques mois dans la presse, où en est Maty aujourd’hui avec ses dettes ? 

Justement permettez-moi juste de faire quelques précisions par rapport à ce qui a été écrit récemment. Primo le palais ne m'a pas donné un euro ou CFA.  Mon boss non plus. El Aj Ndiaye m'avait proposé dans le bureau d'une autorité quand j'avais décidé de faire la grève de la faim et sit-in devant le palais présidentiel, de régler la dette et de la retirer sur mes cachets, mais j'ai tenu à laisser 2STV en dehors de tout ça car des gens appelaient El Aj Ndiaye pour l'intimider alors que le festival c'était mon projet, mon idée, il n'était au courant de rien. El Aj Ndiaye, sa femme, m'ont soutenue parce qu'ils savent ce que je suis capable de faire ou pas, je travaille avec eux depuis des années. Vous pensez malgré cela qu'ils vont sacrifier leur télévision pour une personne qui a fauté ? Ils m'ont soutenue du début à la fin. Et quand je suis revenue à la 2STV, techniciens, monteurs, toute la production m'a simplifié les choses, ils ont voulu qu'on enregistre et que ça cartonne Dieu merci si les Sénégalais ont adhéré. 
Autre chose d'extrêmement important. Quand j'ai mis en place ce site internet (avec Human Connection), j'avais un seul objectif : montrer à mes adversaires qu'ils n'ont pas réussi à salir mon image. Les Sénégalais qui ont connu Maty depuis Walf, d'autres qui ont un vécu une certaine expérience de la vie vont toujours me soutenir. Bref c'était une stratégie de communication tout simplement car l'informaticien qui a bossé sur ce site (c'est un Belge) a fait une erreur sur le compte bancaire de Dakar et personne n'a pu envoyer quoi que ce soit, un seul Sénégalais qui vit en Italie a envoyé de l'argent par Western Union parce qu'il ne pouvait pas le faire via la banque. Seulement le plus important ce sont toutes ces personnes qui m'ont appelée pour m'expliquer l'injustice qu'elles aussi ont vécue, d'autres Sénégalais sont revenus sur mes débuts à la radio jusqu'à 2STV, y en a qui m'ont fait pleurer d'émotion et je ne sais pas ce que j'ai fait pour autant de sympathie à mon égard.
Encore une fois, le site était une stratégie de communication parce que ma famille et quelques amis avaient décidé de me soutenir. Par la suite j'ai commencé à travailler en Belgique et chaque mois j'envoyais de l'argent pour payer moi-même la banque. Je tiens à remercier le journaliste Alioune Ndiaye « Visa Téranga » et Souleymane Niang ancien DG Walfadjiri. Ils se sont personnellement impliqués, je les connais depuis plusieurs années à la radio, ils m'ont énormément soutenue.
En plus de cela j'aimerais ajouter une précision de taille: quand on a pris mon passeport j'ai fait une déclaration sur la radio RFM (les archives sont là) pour dire que je vais faire un sit-in devant le palais de la République et entamer une grève de la faim ; c'est extrêmement bizarre de lire que j'ai fait une tentative de suicide ; je ne sais pas comment on arrive à dire certaines choses ; j'ai halluciné quand je l'ai appris. C'est pour m'empêcher de faire cette grève de la faim que les autorités m'ont reçue en audience. On m'a remis mon passeport et tout s'est calmé.
Il y a enfin  un énorme malentendu qu'il faut souligner: après mon mariage religieux, j’avais décidé de partir vivre en Belgique, venir au Sénégal juste pour enregistrer « Show tout chaud », j'en avais parlé avec Marième Ndiaye, la femme du PDG de la 2STV, c'était en 2009, j'ai voulu être discrète et tout le monde pensait que c'était à cause de mon émission « Emigré double face » que je voyageais autant, c'était une bonne couverture pour moi. Je suis Sénégalaise, tout le monde sait que la discrétion est requise quand on vient de se marier et ne pas trop exposer sa vie, « en dire trop ».  Ce qui fait qu'on a écrit que mon mari est Belge, que j'habite à Bruxelles, ce qui est tout à fait faux!!! Mon mari est Français, vit depuis des années en Belgique et j'habite actuellement en pleine campagne loin de  Bruxelles.
Après le scandale d'Atlanta, je suis partie et tout le monde à lié cela au problème. Je me dis que c'est logique de le penser, seulement, je devais faire mon mariage civil, à la mairie entre juillet et novembre 2009, à l'époque j'habitais à LIEGE (beaucoup de Sénégalais m'ont rencontrée là bas à cette époque et peuvent donc le confirmer), la commune de Liège nous a demandé d'attendre d'abord de déménager avant de faire les démarches administratives car on devait changer de domicile, venir habiter là où je suis actuellement. C’est à ce moment là que j'ai demandé à mon mari d'attendre la fin du festival d'Atlanta avant de faire le mariage civil.
Dés qu'on a déménagé, j'ai pris mon billet pour venir à Dakar, rencontrer l'équipe du festival. Je devais ensuite me rendre à Atlanta pour le festival, revenir à Dakar enregistrer Show tout chaud et rentrer en Belgique pour les formalités liées au mariage civil. Tout le monde m'attendait en Belgique parce que c'est ça qui était prévu et mes adversaires, pour me faire du mal, m'ont fait retirer mon passeport par l’intermédiaire de leurs amis haut placés ; c'est pour cela que je tenais à récupérer rapidement mon passeport et rentrer m'occuper de mon mariage civil. Bref pour terminer sur ce point, je me suis mariée et je dois vivre en  Belgique c'est ce qui a toujours été convenu.
Je comprends que beaucoup de journalistes et animatrices se marient avec des immigrés et restent à Dakar, continuent leur travail ceci n'est pas mon cas parce qu'elles se sont mariées avec un Sénégalais et moi avec un Européen. Un Européen ne  va jamais accepter de voir sa femme deux fois dans l'année et d'habiter à des milliers de kilomètres. Si je m'étais mariée avec un Belge la procédure aurait été plus rapide et je pourrais ainsi revenir vite au Sénégal enregistrer mes émissions donc comme vous voyez il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées, conséquences, un énorme malentendu. Mais le point positif est qu’avec le temps, j'ai pu tourner la page et pardonner. Vous ne pouvez imaginer à quel point j'avais tellement envie de revenir  faire mes émissions et voir ma famille. Aujourd'hui grâce à la patience ; tout est bien qui finit bien.

Revenons à l’affaire d’Atlanta : Maty a-t-elle définitivement tourné la page ?

J'ai complètement tourné la page, cette expérience m'a transformée et je me suis rendue compte à quel point je compte pour certaines personnes. Quoi qu'on puisse écrire ou dire sur moi je ne laisserai personne m'atteindre, il y a des choses qui me surprennent c'est vrai parce que je me dis si on entend quelque chose, la moindre des choses est de remonter à la source : au moins demander ma version des faits? Et quand je me dis qu'il y a des gens qui m'étaient proches, d'autres sont des confrères et tous savent ce qui s'est passé, ils connaissent la vérité et ont toutes les informations pour savoir que je vivais une injustice. Ces gens à l'époque n'ont pas bougé le plus petit doigt et ne m'ont même pas soutenue, après avoir vécu cela on a du mal à faire confiance de nouveau. Il y a trop de méchanceté dans notre pays mais on ne peut pas changer le monde. C'est dommage.

La guerre des télés fait rage au Sénégal. Vous qui êtes animatrice, quelle lecture faite-vous de la floraison des émissions du même genre sur le petit écran, je fais allusion à Kinkéliba, Morning, Wake-up etc.
 
M3P : J'ai regardé Kinkéliba quand j'étais à Dakar et j'ai même félicité Sahara Cissé qui l'animait à l'époque mais actuellement comme je suis en Belgique, avec le décalage horaire, difficile de suivre ces émissions matinales en plus je travaille le matin donc impossible de regarder ces programmes, difficile de donner mon avis. En plus j'ai l'habitude d'appeler directement les personnes concernées et donner mon avis, j'ai déjà dans le passé appelé des confrères et consœurs pour les féliciter c'est le cas de DJ Prince RTS, Bessel Basse au temps de RDV, Kebs 2STV. Seulement je ne critique jamais des confrères  ouvertement dans la presse.
 
Comment percevez-vous l’arrivée des deux nouvelles chaines de télévision qui ont fait leur apparition dans le paysage médiatique ?
 
C'est très bien, les Sénégalais vont être gâtés, les professionnels vont se battre pour plus de créativité, je demanderais juste aux jeunes qui vont embrasser ce métier de faire preuve d'originalité : avoir son propre style, c'est ce qui fera la différence. Aux différentes télévisions je leur dirais la concurrence oui mais il faut une concurrence saine. Personnellement j'ai des amis partout Ben Basse Diagne et ses fils pour la RDV, Abdourahmane Camara Walf, Futurs Médias Alassane Samba Diop m'a confié le premier reportage de ma carrière. Rts : mon père y a travaillé des années avant de décéder, aujourd'hui mon propre frère Alioune Fall est journaliste sur cette chaine donc vous voyez le paysage médiatique sénégalais est étroit soyons professionnels, honnêtes et dignes.
 
Propos recueillis par Momar Mbaye
www.thiesvision.com
Rédigé par le Lundi 15 Août 2011 à 01:00 | Lu 3020 fois




1.Posté par mara le 04/06/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
thiès ne mérite certainement pas.Imaginez une de ses filles qui passe pour une étudiante modèle, en fait n'en est point.
Elle passe le plus claire de son temps en mbarane thiagatou,dans les call center,les paillotes, elle pratique l'amour pae SMS.
Comment opère t elle? Enfait elle passe une vidéo sur youtube.Clik sur ce lien pour voir la vidéo :[youtu.be/otUZZ6XDpvk], où elle met en valeur ses attributs.
Et sur facebook où elle a + 812 contact, elle prend ses rendez vous.
Elle doit être démasquée car elle fait le déshonneur de notre ville

Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


Mémorisation du coran. Ecole coranique Serigne Baye Laye Gaye à Thiès, Quartier Mbour 1. Tél: 77 920 68 68

THIES - Actu région

Tivaouane : Macky s’engage à construire une Maison des hôtes au coût de 2 milliards de FCfa

Al Amine : «Macky a réalisé des choses à Tivaouane que personne n’a pu faire»

Tivaouane/Le lycée de Pambal en grève: Les élèves réclament des professeurs

Idrissa Seck invité à sortir de l’axe Thiès-Dakar-Paris pour aller dans le Sénégal des profondeurs

"Joggat Liguey Senegal" : Un nouveau départ pour Jean Lefèvre Sénégal

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter