Séparation des pouvoirs : Macky «roule» Dame justice

Nouvellement porté à la tête du pouvoir, le Président de la République, Macky Sall, avait décidé de faire de la séparation des pouvoirs une réalité. Or, selon l’Obs, depuis son élection, le chef de l’Etat imprime aux yeux du peuple, des juristes surtout, une nouvelle démarche aux antipodes de sa grande profession de foi sur l’indépendance de la Justice.


Séparation des pouvoirs : Macky «roule» Dame justice
«Il y a d’abord eu la déclaration de ne jamais poursuivre l’ex-Président Wade. Et puis, cette sortie embrouillée à Tivaouane sur l’affaire Me El Hadji Amadou Sall. «Je ne me mettrai plus à répondre aux invectives. J’incarne deux images. En tant que président de la République, je peux pardonner, pour ma part. Toutefois, la Justice a aussi un rôle à jouer. Je ne ferai rien pour entraver l’action de la Justice. Parmi ces gens, quelqu’un (Me El Hadji Amadou Sall, Ndlr) devait répondre à la Justice demain, j’ai demandé au ministre de la Justice de surseoir à sa convocation…», a dit Macky Sall, en marge du Maouloud 2013, en se laissant aller dans un mélange de rôles inouï», note le journal.
Même si le chef de l’Etat a la capacité d’actionner le ministère de la Justice pour arrêter une procédure judiciaire, dans ce cas d’espèce, Macky a fait une grave entrave à l’action judiciaire. Dans cette affaire El Hadji Amadou Sall, le Président n’a pas seulement prouvé les liens de subordination qui existent entre lui et le ministre de la Justice, Macky a encore crédité la thèse qu’il n’existe pas de pouvoir judiciaire au Sénégal, croit savoir l’Obs. Pour preuve, il a fallu d’abord qu’il évoque depuis Mbodjiène (Mbour) les propos de Me Sall contre l’institution qu’il représente pour que l’avocat soit convoqué, auditionné et placé en garde à vue pendant 24 h avant d’être relâché. Il a fallu qu’il en reparle au ministre de la Justice pour que l’action judiciaire soit éteinte et que le procureur général près la Cour d’appel, Lansana Diabé, qui s’était autosaisi et avait instruit la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles d’auditionner l’avocat sur ses déclarations jugées offensantes contre le chef de l’Etat, abandonne les poursuites. «L’acte de pardonner n’est pas mauvais venant du Président, qui a été sollicité par plusieurs personnes, dont votre confrère Madiambal Diagne, pour qu’il ne poursuive pas Me Sall, analyse plus froidement Mouhamadou Mbodji, coordonnateur du Forum civil. Par contre, Macky Sall n’a le droit de soustraire personne à l’action de justice. Ce n’est pas de son pouvoir, comme les marabouts doivent aussi arrêter d’intercéder en faveur des politiques. C’est un problème global au Sénégal qu’il faudra régler.»
SENEWEB
Rédigé par le Vendredi 25 Janvier 2013 à 12:06 | Lu 45 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE


ACTU REGION

Avortement médicalisé, prostitution, homosexualité : Réécouter l’intégral du sermon de imam Babacar Ndiour de Thiès

[EDUCATION] Ouagadougou: La belle moisson de l’Université de Thiès à la 36ème session du CAMES

Passation de témoin entre Idrissa Seck et Talla Sylla, aujourd'hui

[Audio] Thiès : Des membres de la communauté tidiane ont célébré la korité ce dimanche

Serigne Khadim Gaydel Lô s'engage à offrir une ambulance médicalisée à la mairie de Thiès

PEOPLE

Aliou-Sall, Des salles de rédaction à la mairie

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

CULTURE

Thiès/ Imam Mbaye Sèye Guèye : «C’est parce que le monde musulman est désuni qu’Israël peut tout se permettre»

Une partie de la communauté musulmane va célébrer la Korité mardi, selon la CNOCL

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Dernières vidéos
JUSTICE
Thiesvision.com | 03/08/2012 | 284 vues
00000  (0 vote)
JUSTICE
Thiesvision.com | 17/02/2012 | 797 vues
00000  (0 vote)
JUSTICE
Thiesvision.com | 09/02/2012 | 568 vues
00000  (0 vote)
JUSTICE
Thiesvision.com | 05/01/2012 | 659 vues
00000  (0 vote)
JUSTICE
Thiesvision.com | 22/12/2011 | 571 vues
00000  (0 vote)
Inscrivez-vous à la newsletter