Page

Serigne Mbaye Thiam scelle l’avenir de Yavuz Selim

Les parents dont les enfants étudient au groupe scolaire Yavuz Selim ont intérêt à chercher d’autres écoles pour leur permettre de continuer leur scolarité. C’est le message clair adressé hier par le ministre de l’Education nationale à Saly.






‘’Les écoles Yavuz Selim sont au nombre de 9. Il y a 3 qui sont autorisées. Il y a 6 dont l’autorisation était en cours d’instruction. Pour les 3 écoles qui sont autorisées, du fait que Baskent Egitim a été sommée d’arrêter ses activités au Sénégal, ces écoles ne peuvent plus avoir d’existence légale au Sénégal et doivent arrêter leurs activités d’enseignement. L’année scolaire qui vient, ces écoles ne seront pas reconnues pour avoir des activités au Sénégal. Pour les 6 écoles dont les demandes d’autorisation étaient en cours, nous allons leur demander de fermer, parce que ces écoles n’avaient pas encore d’autorisation. Je préfère vraiment être clair sur la question et tirer les conséquences’’.

Le verdict du ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam est donc sans appel, dans l’affaire de Yavuz Selim qui fait polémique, ces derniers jours.

Il s’exprimait, hier, à Saly, à l’occasion d’un séminaire de préparation de la rentrée des classes 2017/2018. Se voulant un peu plus clair, il a lancé cette mise en garde aux parents d’élèves : ‘’Il ne faut pas que les parents d’élèves nous disent qu’ils n’ont pas été avertis. L’année dernière, j’ai eu des réunions de concertation avec eux pour leur indiquer que, parce qu’on privilégie le droit à l’éducation, on privilégie les enseignements-apprentissages. Maintenant, pendant les vacances scolaires, tous les parents avaient les moyens de prendre les dispositions pour assurer la continuité de l’éducation de leurs enfants.’’

Ce faisant, le ministre a expliqué les raisons pour lesquelles ses services ont permis à l’administration de Yavuz Selim de poursuivre l’année scolaire 2016-2017. ‘’J’ai entendu le représentant des parents d’élèves dire pourquoi on a autorisé, l’année dernière, les élèves à se présenter aux examens. Parce que tout simplement, c’est en cours d’année scolaire que l’arrêté a été pris et pour nous, il fallait privilégier le droit à l’éducation des enfants, assurer la continuité des enseignements-apprentissages sur une année scolaire. C’est la raison pour laquelle on l’a fait’’, a-t-il expliqué.

Toutefois, il n’a pas voulu s’appesantir sur les raisons qui ont conduit à la décision de fermeture de Yavuz Selim. ‘’Je ne vais pas justifier les raisons pour lesquelles on arrête Yavuz Selim’’, dit-il.

Donc, même si les écoles Yavuz Selim ont été cédées à une autre société, le ministre de l’Education nationale précise que leur interlocuteur ‘’est le déclarant responsable de l’école’’ qui n’est autre que l’association Baskent Egitim. ‘’Baskent Egitim doit arrêter ses activités au Sénégal. Pour créer une école privée, il y a ce qu’on appelle le déclarant responsable. Tous les déclarants responsables des écoles Yavuz Selim ont agi au nom et pour le compte de l’association Baskent Egitim. Si on doit retirer l’autorisation d’enseigner, c’est au déclarant responsable. Nous ne connaissons pas une société à part social ou en action qui s’appelle Yavuz Selim. Donc, cela ne nous concerne pas’’, renseigne Serigne Mbaye Thiam.

KHADY NDOYE [MBOUR]
avec
EnQueteplus.com
Par Le Mardi 12 Septembre 2017 à 10:33 | Lu 77 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES