Page

Thierno Alassane Sall prône une coopération régionale ou sous-régionale pour des offres d'électricité diversifiées

La coopération dans le domaine de l’énergie est "la seule voie de salut" pour les pays africains, s’ils veulent disposer d’offres d’électricité diversifiées et attirer le privé dans le financement d’infrastructures, a soutenu, mardi, à Dakar, le ministre sénégalais de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables,Thierno Alassane Sall


Thierno Alassane Sall prône une coopération régionale ou sous-régionale pour des offres d'électricité diversifiées

"La coopération est la seule voie de salut pour les pays africains, si nous voulons disposer d’offres d’électricité diversifiées, si nous voulons atteindre des tailles critiques de marchés d’électricité, capables d’attirer le privé dans le financement, la réalisation et la gestion des infrastructures", a-t-il dit.

M. Sall s’exprimait lors de l’ouverture de la première réunion du comité scientifique de l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (ASEA).

"En réalité, la taille de nos marchés nationaux est trop petite pour développer et absorber ces potentialités et attirer les investisseurs, d’où la nécessité de favoriser la coopération entre pays et entre sous-région", a estimé le ministre sénégalais de l’Energie.

Selon lui, le potentiel énergétique "très appréciable" en charbon, en hydroélectricité, en biomasse, en solaire, en éolien et en géothermie "mérite d’être développé pour le grand bénéfice des populations".

Pour Thierno Alassane Sall, les aménagements hydroélectriques de Manantali et de Félou, réalisés par l’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Sénégal(OMVS), confortent "la nécessité de se regrouper et de collaborer pour faciliter la mise en valeur des potentialités énergétiques".

"Nous fondons le même espoir pour les ouvrages de seconde génération de l’OMVS (Gouina, Gourbassi, Koukoutamba, Boureya). L’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Gambie (OMVG) poursuit la même vocation sur le fleuve Gambie", a-t-il fait valoir.

Il a invité les parties prenantes, à savoir les gouvernements, les partenaires techniques et financiers (PTF), les sociétés d’électricité et le secteur privé à "accélérer la mise en œuvre des projets énergétiques sous-régionaux’’.

BHC/BK
APS
Par Le Mardi 29 Mars 2016 à 14:04 | Lu 39 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES