Page

Thiès doit rendre hommage à Bouba Diakahao en pensant à l'érection d'u club fort de ville (technicien)

Le décès de l’ancien défenseur de l’équipe nationale, Boubacar Diop dit Bouba Diakhaw doit pousser les dirigeants de la ville de Thiès à une véritable introspection afin d’ériger un club de ville fort dans la capitale du Rail, a estimé l’inspecteur département des sports, Mame Moussa Cissé à l’APS.


Thiès doit rendre hommage à Bouba Diakahao en pensant à l'érection d'u club fort de ville (technicien)
"Il a œuvré pendant toute sa vie pour l’unité des cœurs et surtout l’union de la famille du football de Thiès", a rappelé l’entraîneur de l’équipe nationale féminine.

"La meilleure manière de lui rendre hommage est d’aller dans le sens de mettre sur pied une équipe forte de ville", a estimé le technicien interrogé par l’APS à la suite de la disparition de l’ancien défenseur de l’équipe nationale et du COT (Club olympique de Thiès).

Bouba Diakhaw, vainqueur du tournoi de football des Jeux de l’amitié de 1963, est décédé vendredi dernier dans sa ville natale de Thiès où il a été enterré le même jour.

Dans un passé récent, les clubs de Thiès à savoir le COT et un peu plus loin l’US Rail jouaient les grands rôles dans le football national mais actuellement, on n’a aucune équipe départementale de la ville au très haut niveau à cause certainement la dispersion des ressources humaines et autres, a analysé le technicien.

"Je sais d’avance que la tâche sera ardue mais on ne doit pas baisser les bras parce qu’il y a difficulté", a dit le technicien, rappelant que des natifs de la ville de Thiès sont nombreux dans les clubs de ligue 1 sénégalaise.

"Mais, c’est parce qu’ils ne trouvent pas les moyens de s’exprimer dans des clubs de la ville qu’ils sont obligés d’aller voir ailleurs", a expliqué le technicien qui a lancé en mars dernier un centre département de développement technique à Thiès.

"C’est un centre regroupant 175 enfants (garçons et filles) âgés de 8 à 12 ans et détectés dans sept disciplines (athlétisme, football, basket, handball, lutte, gymnastique et volley)", a expliqué le responsable technique.

"Avec 25 enfants par discipline, ces jeunes s’entraînent pendant l’année scolaire les mercredis, samedi après midi et le dimanche, il sont des cours de renforcement de capacités en anglais, français et éducation à l’informatique", a-t-il dit.

"Nous prévoyons un camp de vacances du 10 au 25 septembre", a-t-il dit, précisant que l’objectif est de créer un cadre d’expression de l’élite jeunes du département.

"L’ambition est d’atténuer l’exode de nos jeunes en assurant une formation de qualité pour pourvoir nos clubs et assurer l’éducation des jeunes à travers le sport", a explicité le dirigeant sportif.


SD/PON
APS
Par Le Lundi 28 Août 2017 à 17:12 | Lu 93 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région